Dans l’œil du chat
Mélani Le Bris Dans l’œil du chat

Photographies de Mélani Le Bris
Textes d’Ananda Devi, Hubert Haddad & Carole Martinez

Ajouter à ma liste d'envie
Ajouter à ma liste d'envie

22 × 25 cm
144 pages
978-2-84304-836-4
22,00
Paru le 11/10/2019

Percez la vie secrète des chats et suivez-les en pleine nature, à l’affût dans un sous-bois, alanguis sous la lune ou courant vers l’horizon dans un champ d’herbes hautes… Sous le regard unique de Mélani Le Bris, chaque photo nous livre une part de la nature vraie des chats, et chacune est un monde.

 

Avec des textes d’Ananda Devi, Hubert Haddad et Carole Martinez, magistralement inspirés par cette invitation au voyage inédite.

« Les photos de chats de Mélani Le Bris sont saisissantes. Sous son regard et son objectif, ces félins appartiennent à la famille des chats d’Edgar Poe, de Baudelaire, aux chats magiques, mystérieux, habités de pouvoirs occultes, dans une communion presque mystique avec la nature, avec le monde. Comme on se trouve petit, à côtoyer de tels chats qui donnent le sentiment d’en savoir plus long sur l’homme et sur la vie que nous n’en savons sur eux, nimbés qu’ils sont dans leurs secrets ou leurs présences impénétrables. » Frédéric Vitoux, de l’Académie française

« Ils m’ont ouvert la porte de leur monde et je les ai suivis de l’autre côté du miroir. » Mélani Le Bris

Mélani Le Bris

Mélani Le Bris est née à Carcassonne en 1973. Après des études de Sciences politiques, elle travaille comme éditrice et auteur de guides de voyages chez Gallimard, où elle dirige la collection Cartoville. Sa passion des voyages et de la cuisine l’amène à publier un premier livre, la Cuisine des flibustiers (Phébus, 2002). Elle rejoint en 2003 l’équipe du festival Étonnants Voyageurs dont elle est actuellement la directrice adjointe. Dans l’œil du chat est sa première exploration photographique – et c’est une révélation.



22 × 25 cm
144 pages
978-2-84304-836-4
22,00
Paru le 11/10/2019

Bonus

« Oui, le vieux Possum nous a bien appris comment nous adresser aux chats : pas de familiarité, aucun manque de dignité, on ne les touche pas inopinément, on s’incline devant eux et on leur offre un bol de crème fraîche accompagnée, au besoin, d’une cuillerée de caviar, ou de faisan en pâté ; parfois, ils préfèrent le lapin. »

Ananda Devi, Dans l’œil du chat

« Le chat change d’échelle au gré de ses périples ou de sa fantaisie. Où part-il, le minois réfléchi, la queue farouche, vers quelles chasses raffinées ou sanglantes, quels royaumes oubliés ? Face au lointain, l’oreille frémissante, en contraste crépusculaire avec le paysage, au seuil des mondes ou guettant ce qui arrive, il prend cette fois la dimension du héros sur le départ. »

Hubert Haddad, Dans l’œil du chat

« Mes chats – je dis mes chats car je ne sais pas lequel des deux a pris cette habitude –, mes chats me rapportent toujours un présent de leurs escapades nocturnes : une souris morte, un élastique, un bout de ficelle, une mouche, un bonbon, un bouton… Ils le déposent chaque fois au même endroit. Aujourd’hui, ils m’ont offert un petit carnet, noir comme la nuit. »

Dans l’œil du chat, Carole Martinez

Mélani Le Bris chez Zulma