PRO
PRO

Librairie Le Livre Bleu

Librairie Le Livre Bleu
18, rue de Montreuil
78000 Versailles
01 39 51 75 42
Voir le plansite de la librairie

Coups de cœur des libraires

La vérité sur la lumière

« Dyjà est sage-femme comme presque toutes les femmes de sa famille. Elle est une "mère de la lumière" . Dyjà hérite de l’appartement de sa grande tante Fifa, un appartement désuet où règne encore l’âme et la personnalité de Fifa. Elle découvre petit à petit à travers ses écrits qui était Fifa, une femme visionnaire, humaniste, passionnée par l’écologie, l’enfance des hommes et des animaux. Ne cherchez pas l’histoire, il y a des histoires dans ce livre. L’histoire de ces sages-femmes islandaises qui affrontaient la nuit, le froid, au péril de leur vie, pour se rendre aux chevets d’autres femmes, et aider les enfants à atteindre la lumière. Et puis à travers le quotidien de Dijà, c’est l’histoire de l’Islande et de ses tempêtes, des jours si courts de l’hiver, de la solidarité nécessaire. C’est aussi notre histoire qui nous est racontée, celle du changement climatique, de ce vent qui porte trop loin les oiseaux migrateurs maintenant et qui les tue . Il y a de la magie dans le style si pur, dans les histoires de cette autrice islandaise, la nature et la poésie sont toujours si présentes, comme dans nos vies si on le veut bien. Chacun de ses romans est un enchantement. » Nora, Librairie le Livre Bleu - Versailles

Au nord du monde

« Makepeace, shérif d’une ville de Sibérie, ou de ce qu’il en reste, vide d’habitants, est la narratrice de ce récit post-apocalyptique : ses parents, des quakers, sont venus s’y installer pour fuir un monde déréglé, mais ils ont été rattrapés par la catastrophe, qui n’est révélée au lecteur que par petites touches : dérèglement climatique, troubles politiques, voire virus. Elle doit survivre dans cet espace immense, qui le paraît encore davantage car tous les déplacements se font à cheval ou à pied, dans cet univers glacé une grande partie de l’année, avec des ressources limitées ; et surtout, elle est en permanence confrontée à la violence, à la sauvagerie humaine, quelles que soient ses rencontres. C’est autour de cette figure centrale, de sa vie antérieure, qu’elle dévoile peu à peu, de son envie d’aller vers le monde de la technologie (avec l’importance de l’avion qui semble un lien possible avec d’autres territoires, mais qui est en fait une promesse illusoire) que s’organise le récit. Des descriptions envoûtantes de la nature.
Le roman fait inévitablement penser à La Route de Cormac McCarthy, mais il laisse entrevoir à la fin une lueur d’espoir ou tout au moins, une possibilité d’autre chose que la désolation. » Librairie Le Livre Bleu - Versailles