« Aussi rejoignons Thierry Paquot, puisqu’il démontre dans ce livre cérébral que l’indolence n’est pas décadence et que l’assoupissement n’est pas anesthésie. Rejoignons la cause de la sieste “émancipatrice”, “réappropriation par soi de son propre temps, hors des contrôles horlogers”. (…) Que pour un qui se lève, dix aillent s’allonger. » Francis Mizio, Libération

Pour lire l’article de BibliObsActuaLitté, cliquez ici.