éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Hwang Sok-yong


Hwang Sok-yong, né en 1943, fait sûrement partie des plus grands écrivains asiatiques de sa génération. Très ancrée dans l’histoire contemporaine de la Corée, son œuvre est toujours d’une vibrante actualité politique. Son engagement lui a valu l’exil et la prison.
La plupart des romans de Hwang Sok-yong – comme le Vieux Jardin ou Shim Chong, fille vendue – ont été récompensés par de prestigieux prix littéraires, et sont lus dans le monde entier.
Les critiques coréens voient volontiers dans plusieurs scènes de Monsieur Han, le premier roman de Hwang Sok-yong devenu un classique étudié dans toutes les classes en Corée du Sud, certaines des plus belles pages de la littérature coréenne contemporaine.
  
Dans la presse...
Hwang Sok-yong chez Zulma
N’hésitez pas à cliquer sur chaque livre pour découvrir tous ses formats disponibles.
Coups de cœur des libraires

Shim Chong, fille vendue
Librairie Mots et Compagnie
« Shim Chong, cette fille vendue, tour à tour concubine et prostituée, est pourtant une femme fière et insoumise. A mesure qu'il se forme au plaisir des hommes, son corps devient un instrument de pouvoir. Shim Chong prend conscience du sort de toutes les filles vendues. Cependant, en femme de son temps, elle ouvre une maison de plaisir, qu'elle tâche de rendre humaine pour ses protégées et parallèlement ouvre un refuge pour accueillir les enfants de prostituées. C’est à travers son regard que nous vivons ce roman à la fois chronique de mœurs, qui décrit l’esclavage sexuel et le monde sordide de la prostitution dans l’Asie de la fin du XIXe siècle et roman historique qui montre un continent déchiré par des guerres intestines et livré à la convoitise de l’Occident.
Un grand livre qui se lit comme un poème. Érotique, souvent mythologique, parfois politique. A déguster sans modération, un vrai coup de cœur ! »




Shim Chong, fille vendue
La Colline aux livres
« Une vision de la Corée (et de l'Asie) de la fin du XIXe siècle, à travers la vie épique de Chong, fille vendue aux réseaux de la courtisanerie, qui gravira les échelons de la société grâce à sa beauté et à sa persévérance. Un très très beau livre qui raconte aussi les débuts de l'ouverture de l'Asie au monde occidental.
Chaudement recommandé ! »

Coline Hugel




Shim Chong, fille vendue
Librairie Le Bleuet
« Le destin d’une jeune coréenne vendue à l’âge de quinze ans, fille de joie dans une Corée en proie à un commerce illégal important. Un récit plein de sensualité, de force et d’un désir de liberté toujours plus grand...
L'écriture de Hwang Sok-yong sert très justement le parcours de cette femme courageuse sans sombrer dans une description trop sordide des lieux qu'elle est forcée de fréquenter et des situations qu'on la contraint de vivre.
J'ai trouvé l'écriture forte, poétique, imagée et sensuelle, à l'image de Shim Chong qui, subissant chaque étape de sa vie, n'en reste pas moins une jeune femme solide, sensuelle et libre à l'intérieur. »

Aurélie




Shim Chong, fille vendue
L'Humeur vagabonde
« Shim Chong, fille vendue fait partie de ces œuvres qu'on relirait avec plaisir, sitôt la dernière page tournée, pour ne surtout rien perdre de son atmosphère.
Au-delà de la personnalité exceptionnelle de Shim Chong, forgée par la violence et le charme spécieux des maisons closes, et que l'on suit de petite fille jusqu'à vieille dame, c'est tout un périple sur les pourtours de la mer jaune auquel nous convie l'auteur.
C'est une période charnière, où planent déjà les premières ombres de la mondialisation, un moment où l'Asie s'ouvre de force aux échanges internationaux. Entre opium et prostitution, parfums envoûtants et charme suranné, on se retrouve très loin, comme dans une contrée perdue...
La magie opère, et c'est merveille ! »

Clarisse




Shim Chong, fille vendue
Librairie Le Roi Livre
Le coup de cœur de Maïté Blatz.




Shim Chong, fille vendue
Librairie Vent d'Ouest
Le coup de cœur de Bertrand Le Sausse.




Monsieur Han
Librairie Majolire
« J’ai aimé l’écriture − simple, belle, portant totalement les sentiments des personnages , la conviction de Monsieur Han. Il se bat pour rester lui-même, avec une naïveté merveilleuse.
Je suis tombée sous le charme de Monsieur Han. »

Nadia, 
lectrice à la librairie




Shim Chong, fille vendue
Librairie Comme un roman
« Un portrait de la Corée de la fin du XIXème siècle à travers celui de Shim Chong, jeune fille à l'étonnant parcours qui saura tirer de son malheur la plus grande chance pour réussir.
Loin de tomber dans le sentimentalisme ou de porter un jugement d'ordre moral, ce roman offre une image précieuse et précise de la société coréenne de l'époque ainsi que de ses mœurs. »

Maude Mihami




Monsieur Han
Librairie du Rond Point

« “Vous alors, vous êtes d’une candeur !
 − Il nest pas question que je fasse des choses que la loi interdit, cest tout.
 − Croyez-vous que la médecine soit encore un sacerdoce ?”

En plus d’un certain idéalisme de son métier, le docteur Han est confronté lors de la guerre de Corée à la trahison et à la corruption. Contraint de fuir au Sud sans sa famille, il y est accusé d’espionnage et découvre la perversité du régime coréen. Scrupuleux jusqu’au bout des ongles, on suit le destin de cet homme balloté par l’histoire. Une chronique puissante et très entraînante ! »

Quentin Legeard




Shim Chong, fille vendue
Au brouillon de culture
Lu et conseillé par C. Berthelot.




Monsieur Han
Librairie Le Carnet à spirales
« Monsieur Han était médecin à Pyongyang, en Corée du Nord. Il fut atteint de plein fouet par la bêtise humaine, par la guerre de Corée, tiraillé entre deux pays qui dans son cœur n’en forment qu’un, heurté par des frontières cruelles, violentes, ubuesques. Un indispensable classique coréen que Zulma réédite.
Hwang Sok-yong est l’un des auteurs incontournables de la Corée et certaines pages de ce Monsieur Han, comme celle de la séparation tragique de la famille Han, sont considérées comme les plus belles et abouties de la littérature coréenne.
L’œuvre traduite de Hwang Sok-yong est disponible chez Zulma et est à découvrir sans délai. »

Jean-Baptiste Hamelin




Shim Chong, fille vendue
Librairie Le Monde d'Arthur
« Le parcours initiatique d'une jeune fille qui ne renoncera jamais. Un roman au souffle épique. Une somptueuse fresque romanesque...
Sublime, positif, magnifique ! »




Shim Chong, fille vendue
Le Grand cercle
Lu et conseillé par Charlotte Roux.




Le Vieux Jardin
Librairie Millepages
« Condamné à dix-huit ans de cauchemar carcéral pour avoir poursuivi le rêve d’une vie meilleure, le militant socialiste – ou “l’impureté sociale” - O Hyônu retrouve, libéré, l’usage triste et salutaire des mots, des sentiments, pour se souvenir du tourbillon des jours clandestins vécus à Séoul par des individus ordinaires et fragiles comme du détail si calme des saisons passées à Kalmoe aux cotés d’Han Yunhi, la femme - disparue - de sa vie. Kalmoe, un hameau isolé de la campagne coréenne, le pays d’une idylle, ce vieux jardin, l’utopie, cette île introuvable. »

Julien de la Panneterie




Le Vieux Jardin
Librairie La Galerne
« Le Vieux Jardin reconstitue une histoire d’amour inachevée, dans la tourmente des événements coréens, grâce à un texte délicat et riche. »

Marlène




Monsieur Han
Librairie Pantoute
« Un récit dur mais malheureusement empreint de vérité sur les conditions de vie des Coréens durant le XXe siècle. Paru pour la première fois en 1970, Monsieur Han relate l'histoire du personnage éponyme durant le long conflit entre Corée du Nord et Corée du Sud. Né au Nord mais refusant l'endoctrinement communiste, il devra fuir au Sud pour sauver sa vie. Malgré sa profession de médecin, il rencontrera d'incessantes difficultés pour trouver du travail et subira des dénonciations infondées. Arrêté par le gouvernement qui lui reproche d'être un espion à la solde des communistes, il verra sa vie détruite à tout jamais. Monsieur Han est la représentation de tous ces Coréens qui sont considérés comme des étrangers dans leur propre pays. Un roman fort qui montre l'absurdité de cette division née d'une confrontation entre grandes puissances étrangères. »

Tania Massault




Shim Chong, fille vendue
Librairie Montaigne
Le coup de cœur de Charlotte Boutouyrie.




Shim Chong, fille vendue
Librairie Lettre et Merveilles
« Un jour, alors qu’elle a à peine 15 ans, Chong est vendue par son père aveugle et miséreux. Sur le bateau qui la conduit vers son destin de concubine, elle devient Lenhwa. Dès lors, Lenhwa va connaître moult vies. Celle qui se met en tête d’être libre ne réussira que très tardivement à échapper à un sort toujours érigé par les hommes. Elle apprend rapidement à se servir de ses atouts et à se forger une volonté de fer à toute épreuve. Ainsi, elle se voit devenir tour à tour geisha, esclave sexuelle dans une maison close miteuse, riche concubine d’un Occidental ou encore épouse d’un prince… Grâce à un style qui laisse éclore quelques très beaux passages, Hwang Sok-yong offre au lecteur une fabuleuse plongée dans le monde asiatique. Le lecteur se voit réellement initié à l’histoire de la femme asiatique et aux infimes parts qu’elle peut prendre dans son destin ainsi que dans le monde mystérieux des geishas et de la prostitution qui y sont dépeints sans voile et surtout sans pudeur. De même, à travers ce destin est dépeinte une Asie aux rapports parfois difficiles avec l’Occident, aux règles et aux lois parfois très sévères. Finalement le lecteur finit envoûté par les effluves d’opium et avant tout par cette femme d’une sagesse et d’une volonté indomptables »

Mélanie Le Loupp




Shim Chong, fille vendue
La Passerelle
Lu et conseillé par Véronique Mutrel.




Shim Chong, fille vendue
Librairie Chantelivre
Coup de cœur de Greta Meunier




Shim Chong, fille vendue
Librairie L'Armitière
Shim Chong, fille vendue fait partie de la sélection « 365 livres » de la librairie.




Shim Chong, fille vendue
La Librairie des Halles
Le coup de cœur de Florence de Mornac.




Shim Chong, fille vendue
Librairie Le Merle Moqueur
« Roman épique et bouleversant, Shim Chong, fille vendue s'inspire d'une réalité peu connue en Occident, les métiers de la séduction et les grands changements de l'Asie au début du XXe siècle.
Dans un petit village de Corée, Shim Chong, quinze ans, va, comme beaucoup de jeunes filles de sa condition, quitter la maison familiale et faire commerce de son corps pour survivre.
Dans une Asie en pleine ébullition, à une époque ou les enjeux politiques et commerciaux sont cruciaux, nous suivons l'ascension particulière de cette jeune fille, des bordels lugubres de Saïgon et Formose jusqu'aux très hiérarchiques maisons de plaisirs au Japon.
[...] Hwang Sok-yong a réussi le tour de force improbable d'être autant lu et apprécié en Corée du Sud qu'en Corée du Nord.
Outre ce public, cet auteur atypique a su grâce à une écriture simple mais puissante conquérir un lectorat universel. [...] Shim Chong, fille vendue est un livre à ne pas manquer. »

Nicolas Gromoff-Pierre