éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualitésNumérique1000 librairiesNos partenaires
Contact contact Newsletter

Essaiscéytuforeign rightsNewsletter

Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Decitre - Grenoble


Contacter ce libraire
Le site de la librairie

Decitre - Grenoble
9-11 Grande Rue / 2, rue Lafayette
38000 Grenoble
04 76 03 36 36
voir le plan
Gunnar Gunnarsson
Le Berger de l’Avent
« Une merveille ! » Fabien, librairie Decitre — Grenoble 




Hubert Haddad
Un monstre et un chaos
« Dans le Ghetto de Lodz, Pologne, 1941, sous les remparts de la honte où tout semble tombeau, les rires, les larmes et les chants s’entrecroisent dans une ode puissante à l’enfance, à l’art et ceux qui résistent vainement à l’effroi du chaos.
De sa langue précise, vibrante d’une poésie aux éclats lumineux, qui nous emporte comme la mélancolie d’un chant yiddish, Hubert Haddad dit la vie qui s’accroche au beau milieu des jeux de dupes et des illusions, des visages de cendres et des mains crispées de labeur.
Un roman qui sonne comme une course effréné contre l’illusion de liberté.
Un grand roman sur ce qu’il reste quand l’on est dépouillé de tout et une voix comme nulle autre, une voix qui vous agrippe les tripes et sait vous arracher un sourire dans l'anti chambre du néant.
Magnifique, déchirant… Et tellement nécessaire ! » Mathieu Lartaud, librairie Decitre — Grenoble 




Vaikom Muhammad Basheer
Les Murs et autres histoires (d’amour)
Les Murs et autres histoires (d'amour) dans la sélection de Fabien de la librairie Decitre de Grenoble 




James Noël
Belle merveille
« “Après avoir survécu à un drame, on peut faire de la vie un métier, putain!!”
Il est parfois des pays où les chants de rêves & de merveilles sont balayés brutalement.
Port au prince, Haiti, 12 janvier 2010… Le séisme est ravageur.
Bernard et d'autres voix racontent ce chaos, la danse macabre des ONG… Et au milieu cet amour, son amour, sorti des décombres comme un appel à la survie…
Les mots s'entrelacent, avec une poésie sans pareille, pour exprimer cet amour charnel, son pays, et ces destins brisés, dans une danse sensuelle et rythmée… envoûtant et caustique ! Une belle promesse littéraire… sur les pas de Jacques Stephen Alexis… » Mathieu Lartaud, librairie Decitre — Grenoble 




Zoyâ Pirzâd
On s’y fera
« Drôle, attachante, volontaire et libérée - autant qu’on puisse l’être lorsqu’on habite à Téhéran - Arezou a tout d’une héroïne de Jane Austen. Dans ce deuxième ouvrage traduit en français, l’auteur nous entraîne, avec charme et toupet, dans une comédie bourgeoise à l’iranienne. À découvrir ! » Librairie Decitre — Grenoble 




Boubacar Boris Diop
Murambi, le livre des ossements
« On lit ce livre la gorge nouée, avec le sentiment de lire une œuvre remarquable. Exemplaire aussi parce que Boubacar Boris Diop donne la parole à ses personnages pour dire l’indicible. » Michaëlle, librairie Decitre — Grenoble 




Joca Reiners Terron
La Mort et le Météore
« Roman fou, épopée baroque aux multiples mystères, et autant de trouvailles.
Roman de la quête intérieure et de la rédemption.
Roman qui embrasse la cause politique et écologique.
Comme une farce qui tourne au vinaigre.
L’invention y est délirante, de ces délires auxquels on adhère puisqu’ils sont vraisemblables. Et c’est un tour de force, nous embarquer comme ça sans qu’on n’y prenne vraiment garde, à la découverte d’un peuple qui n’existe pas. Une aventure dans laquelle on s’engouffre l’œil nouveau et l’esprit vierge. 
Traversée par la folie d’un homme qui pensait peut-être pouvoir se sauver lui-même en venant en aide aux 50 derniers indiens Kaajapukugi, La mort et le météore est une onde virtuose qui virevolte de fracas en frasques, de fulgurances en zones d’ombre.
Une écriture à l’imagination débordante, qui foisonne et défrise, un peu cinglée sur les bords, parfois excessive, mais à la luxuriance géniale !
Le météore est un astre qui brille autant qu’il effraie,
la mort un boulon dans une grande chaîne de boulons. » Fabien – Decitre Grenoble