éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualitésNumérique1000 librairiesNos partenaires
Contact contact Newsletter

Essaiscéytuforeign rightsNewsletter

Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Littérature islandaise


  Tous     Grands formats     Livres numériques     Poches Z/a

trier par   Date de parution   Auteur   Titre

Auður Ava Ólafsdóttir
Ör

Roman traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson
Lauréat du Nordic Council Literature Prize 2018
Ör, encensé par la presse lors de sa parution en novembre 2016, lauréat du Prix de littérature islandais et du Prix des Libraires islandais à sa sortie, et, plus récemment, du Nordic Council Literature Prize 2018, est un tourbillon de charme, d’humour et d’humanité.




Einar Már Guðmundsson
Un été norvégien

Roman traduit de l’islandais par Éric Boury
Roman initiatique, Un été norvégien brosse le portrait d’une beat generation nordique qui, à l’aube des années 1980, subit de plein fouet les désillusions de ses aînés. Reste la littérature, et l’amour ! Einar Már Guðmundsson livre un texte très personnel, portant un regard mi-amusé mi-nostalgique sur le jeune Haraldur qu’il a été.




Auður Ava Ólafsdóttir
Miss Islande

Roman traduit de l’islandais par Éric Boury
PRIX MÉDICIS ÉTRANGER 2019

Avec la sensibilité, l’humour et la délicatesse qui lui sont si personnels, Auður Ava Ólafsdóttir interroge dans son sixième roman la relation de deux pionniers qui ne tiennent pas dans les cases, prisonniers d’un monde lilliputien et conservateur. Miss Islande est un magnifique roman sur la liberté, la création et l’accomplissement.





Einar Már Guðmundsson
Les Rois d’Islande

Roman traduit de l’islandais par Éric Boury
Prix Littérature-Monde.
L’histoire mirifique des Knudsen, de ses représentants et de tous ceux qui passaient par là est, on l’aura compris, un tourbillon de portraits hautement réjouissants – la saga contemporaine d’une famille exubérante et totalement déjantée.




Auður Ava Ólafsdóttir
Le rouge vif de la rhubarbe

Roman traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson
La petite Ágústína fomente un grand voyage : l’ascension de la Montagne, l’élévation qui lui donnera assez de cœur au ventre pour accepter sa destinée…




Soffía Bjarnadóttir
J’ai toujours ton cœur avec moi

Roman traduit de l’islandais par Jean-Christophe Salaün

Envoûtante chronique de ces quelques jours sans boussole qui ouvrent le deuil, où l’excentricité islandaise, mélancolique et déjantée, revêt les plus grandes vertus consolatrices.





Andri Snær Magnason
LoveStar

Roman traduit de l’islandais par Éric Boury

Grand Prix de l'Imaginaire 2016
« Peu de temps après que les mouches à miel eurent colonisé Chicago, les papillons monarques furent saisis d’un étrange comportement. […] Au lieu d’aller vers le sud rejoindre leurs quartiers d’hiver, ils se dirigèrent vers le nord. » C’est ainsi que s’ouvre le roman, fable imaginative et pourtant étrangement familière, tenant à la fois de Calvino et des Monty Python.




Auður Ava Ólafsdóttir
L’Exception

Roman traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson
Auður Ava Ólafsdóttir nous revient avec l’Exception, poursuivant son étude des mœurs de la société islandaise à travers un personnage bousculé par le sort qui prend sur lui, avec esprit et humour, toutes les méchantes drôleries de l’inconstance humaine.




Bergsveinn Birgisson
La Lettre à Helga

Roman traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson
Ce beau et puissant roman se lit d’une traite, tant on est troublé par l’étrange confession amoureuse d’un éleveur de brebis islandais, d’un homme qui s’est lui-même spolié de l’amour de sa vie.




Auður Ava Ólafsdóttir
L’Embellie

Roman traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson

C’est la belle histoire d’une femme libre et d’un enfant prêté, le temps d’une équipée hivernale autour de l’Islande.





Auður Ava Ólafsdóttir
Rosa candida

Roman traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson

C’est dans une serre que le jeune Arnljótur aura aimé Anna une amie d’un ami, un petit bout de nuit, et l’aura mise innocemment enceinte. Un roman d’une candeur désopilante.






Auður Ava Ólafsdóttir

Explorant avec grâce les troublantes drôleries de l’inconstance humaine, Auður Ava Ólafsdóttir poursuit, depuis Rosa candida, une œuvre d’une grande finesse, qui lui a valu notamment le Nordic Council Literature Prize, la plus haute distinction décernée à un écrivain des cinq pays nordiques. Encensée par la presse, elle est aussi la lauréate de Ólafsdóttir l’Íslensku bókmenntaverðlaunin, le plus prestigieux prix littéraire islandais, pour Ör, et du Prix Médicis étranger pour Miss Islande.

« Révélée au public français grâce à Rosa candida, l’Islandaise Auður Ava Ólafsdóttir possède l’art de dire les choses compliquées avec des mots simples. Celui aussi de suggérer l’émerveillement devant le miracle quotidien de l’existence. » – Elena Balzamo, Le Monde des Livres.