éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualitésNumérique1000 librairiesNos partenaires
Contact contact Newsletter

EssaisIntranQu’îllitéscéytuforeign rights

Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Littérature



trier par   Date de parution   Auteur   Titre

Jean-Marie Blas de Roblès
Là où les tigres sont chez eux

Prix Médicis 2008 — Prix du roman Fnac 2008 — Prix du Jury Jean Giono 2008

Roman palimpseste qui joue à merveille des mises en abyme et des vertiges.





Bergsveinn Birgisson
La Lettre à Helga

Roman traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson
Ce beau et puissant roman se lit d’une traite, tant on est troublé par l’étrange confession amoureuse d’un éleveur de brebis islandais, d’un homme qui s’est lui-même spolié de l’amour de sa vie.




Eduardo Antonio Parra
Les Limites de la nuit

Nouvelles traduites de l’espagnol (Mexique) par François Gaudry
En neuf nouvelles haletantes, Eduardo Antonio Parra nous offre une manière de roman à épisodes consacré à la nuit mexicaine, tragique et infiniment solitaire, des prostituées, des cholosou coyotes de rue, et des noceurs invétérés.




Benny Barbash
Little Big Bang

Roman traduit de l’hébreu par Dominique Rotermund
La fabuleuse mésaventure d’un homme qui ne souffrait, à l’origine, que d’un surplus de poids.




Yahia Belaskri
Le Livre d’Amray

Roman
À travers le récit d’une enfance et d’une jeunesse marquée au fer de la guerre et de la violence en Algérie, le Livre d’Amray est une charge ardente contre un régime autoritaire et tous les intégrismes religieux, un chant vibrant d’amour pour une terre qui n’est jamais nommée, une Algérie rêvée et rendue à la vie – un chant d’espoir au monde.




Eileen Chang
Love in a Fallen City

Roman traduit du chinois par Emmanuelle Péchenart
Il y a dans Love in a Fallen City un accent fitzgeraldien qui donne toute sa modernité à ce drame de la confrontation entre les mœurs traditionnelles chinoises et l’occidentalisation accélérée.




A. Igoni Barrett
Love is Power, ou quelque chose comme ça

Nouvelles traduites de l’anglais (Nigeria) par Sika Fakambi

« Igoni Barrett est incontestablement l’une des plumes les plus redoutables et modernes du continent. » Jeune Afrique

Une descente phénoménale dans un Lagos ultra-contemporain, vibrant d’envie, de violence et d’espoir, où tous les mondes sont possibles.




Andri Snær Magnason
LoveStar

Roman traduit de l’islandais par Éric Boury

Grand Prix de l'Imaginaire 2016
« Peu de temps après que les mouches à miel eurent colonisé Chicago, les papillons monarques furent saisis d’un étrange comportement. […] Au lieu d’aller vers le sud rejoindre leurs quartiers d’hiver, ils se dirigèrent vers le nord. » C’est ainsi que s’ouvre le roman, fable imaginative et pourtant étrangement familière, tenant à la fois de Calvino et des Monty Python.




Daniel Morvan
Lucia Antonia, funambule

Roman
PRIX CHARLES OULMONT 2014
C’est depuis une presqu’île radieuse où le vent étincelle, que Lucia Antonia consigne sur de petits carnets, par courts fragments frémissants, sa vie présente et passée. Un roman touché par la grâce.




Pascal Garnier
Lune captive dans un œil mort

Roman

Pour Odette et Martial, une nouvelle vie commence dans un « paradis » pour senior. Mais le huis clos devient vite un shaker explosif.





Hubert Haddad


Roman
« Le saké pour le corps, le haïku pour le cœur », disait Santoka (1886-1940), auteur de haïkus d’une simplicité poignante, devenu moine vagabond. Dans la lignée du Peintre d’éventail, approfondit et éclaire la passion romanesque de Hubert Haddad pour la civilisation japonaise.




Maurice Dekobra
Macao, enfer du jeu

Après la Madone des Sleepings, livre culte des années vingt, voici Macao, enfer du jeu, une réjouissante plongée tout en péripéties au cœur de la mafia chinoise du jeu, sur fond d’exotisme délicieusement « années folles ».




Maurice Dekobra
La Madone des Sleepings

Roman
Énorme succès des années folles, la Madone des Sleepings est un sommet de littérature joyeuse, baroque et cosmopolite. Prenez le train à travers l'Europe avec Lady Diana et découvrez l'univers et la virtuosité de Maurice Dekobra !




R. K. Narayan
Le Magicien de la finance

Roman traduit de l’anglais (Inde) par Dominique Vitalyos

Plein d’humour et d’esprit, le Magicien de la finance fait vivre tout le petit monde de Malgudi, dans une Comédie humaine à l’indienne sur la folie des grandeurs.





Chantal Creusot
Mai en automne

Roman
Saisissant et nostalgique, proche de l’univers balzacien et du désenchantement flaubertien, Mai en automne renfloue tout un monde oublié qui se remet à vivre et palpiter. Un roman gigogne qui se déploie à la manière des grandes sagas.




Zora Neale Hurston
Mais leurs yeux dardaient sur Dieu

Un roman américain traduit par Sika Fakambi
Portrait d’une femme entière, animée par la force de son innocence pour braver la rumeur du monde et se révéler à l’existence, Mais leurs yeux dardaient sur Dieu est un chef-d’œuvre – et l’un des tout premiers romans écrits par une Afro-Américaine. Un monument de la littérature. À découvrir ou redécouvrir dans une traduction inédite magistrale.




Pramoedya Ananta Toer
La Maison de verre – Buru Quartet IV

Roman traduit de l’indonésien par Dominique Vitalyos
Avec la Maison de verre, voici l’époustouflant final de la tétralogie épique de « Pram », publié en français pour la première fois et directement traduit de l’indonésien.




Makenzy Orcel
Maître-Minuit

Roman
Poto a un vrai don pour se percher au niveau des étoiles, rêver sa vie, se raconter le monde et le dessiner. Avec pour seul trésor ses dessins dans un sac à dos, il se met en chemin. Il mime le fou pour que la faune de la cité le laisse en paix, vivant de larcins et de jongleries… Jusqu’au jour où il se place sous l’étrange protection d’un tueur à gages à la solde du régime…




Mayra Santos-Febres
La Maîtresse de Carlos Gardel

Roman traduit de l’espagnol (Porto Rico) par François-Michel Durazzo
Un roman superbe, aventureux, incroyablement foisonnant, ensorcelant, où l’on passe des bas-fonds aux hôtels de luxe, où les plantes font vivre ou mourir, où le tango prend corps et voix, où le désir est partout.




Jean-Marie Blas de Roblès
La Mémoire de riz

Prix de la nouvelle de l’Académie française
On a envie de dire : Entrez, entrez vite, cher lecteur, dans la baraque enchantée du conteur… Un moment de grande littérature d’aujourd’hui, sur le versant flamboyant de l’imaginaire.




< 1 . 2 . 3 . 4 . 5 . 6 . 7 . 8 . 9 >


A. Igoni Barrett

A. Igoni Barrett est né à Port Harcourt, au Nigeria en 1979. Il est l’un des plus remarquables tenants d’une nouvelle génération d’écrivains d’Afrique anglophone, faisant monter sa voix d’un pays en expansion volcanique.

Love is Power, ou quelque chose comme ça est traduit par la talentueuse Sika Fakambi (Prix Baudelaire de la traduction et Prix Laure Bataillon de la traduction 2014 pour Notre quelque part, de Nii Ayikwei Parkes, traduit de l’anglais (Ghana) et paru chez Zulma).