éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualitésNumérique1000 librairiesNos partenaires
Contact contact Newsletter

Essaiscéytuforeign rightsNewsletter

Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Littérature



trier par   Date de parution   Auteur   Titre

Marcus Malte
Intérieur nord

Nouvelles
Marcus Malte nous plonge au coeur d’un enfer froid, de la solitude absolue : quatre voix d’hommes face à la mort et au néant.




Jean-Marie Blas de Roblès
Là où les tigres sont chez eux

Prix Médicis 2008 — Prix du roman Fnac 2008 — Prix du Jury Jean Giono 2008

Roman palimpseste qui joue à merveille des mises en abyme et des vertiges.





Zoyâ Pirzâd
Un jour avant Pâques

Roman traduit du persan (Iran) par Christophe Balaÿ
Roman écrit à la première personne, celle d’un narrateur penché sur son passé, Un jour avant Pâques raconte la vie d’une famille arménienne et du milieu musulman dans laquelle elle évolue pour le meilleur et pour le pire.




Thierry Paquot
L’Art de la sieste

« Laissez-vous aller, allongez-vous, ne résistez pas à l’appel de la sieste, à ce plongeon voluptueux dans le sommeil diurne ! Dormez, rêvez, rompez les amarres avec la rive du quotidien chronométré ! Décidez de votre temps, siestez ! »




Georges Perec
Jeux intéressants

Présenté par Bernard Magné
« On s’échine sur les petits problèmes astucieux, avant de se jeter sur les réponses, qui figurent toutes (soulagement) à la fin. » Nicolas Truong, Le Monde de l’Éducation.




Alina Reyes
La Dameuse

En montagne, une jeune fille est violée et se venge. Une victoire éblouissante de la vie !




Pansori
Le Chant de la fidèle Chunhyang

Traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet

Célèbre histoire d’amour entre le fils d’un gouverneur et la fille d’une courtisane. Un classique de la littérature coréenne.




Gudrún Eva Mínervudóttir
Pendant qu’il te regarde tu es la Vierge Marie

Traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson

Le charme subtilement empoisonné d’une prose qui, l’air de rien, sème une étrange confusion dans l’âme.




Dominique Noguez
Œufs de Pâques au poivre vert

Par l'auteur de Cadeau de Noël, Grand Prix de l'Humour noir 1999
Voici des œufs qui contiennent des surprises… Plutôt épicées ! On y trouve maximes, jeux, horoscopes, épitaphes, rêves voluptueux, et plein de petites historiettes et fantaisies littéraires illustrées à feu doux !




Alexandre Bergamini
Cargo mélancolie

« Dans l’exil intime où le jette le suicide de son frère, le narrateur décide d’embarquer sur un vieux cargo. De la Pologne aux Comores, entre mélancolie et colère, mais aussi entre effroi et beauté, l’aventure maritime s’avère être, par la même occasion, une expérience intérieure des limites. » Librairie Calligrammes La Rochelle




Stefan Heym
Les Architectes

Traduit de l’allemand par Cécile Wajsbrot
La rue de la Paix-dans-le-monde doit être prolongée et Sundstrom est presque sûr de remporter le concours d'architecture. Stefan Heym évoque à merveille les menaces sourdes qui planent sur ces êtres, la fragilité des faveurs du régime, et les retournements possibles.




Benny Barbash
My First Sony

Traduit de l’hébreu par Dominique Rotermund
Prix Grand Public du Salon du livre 2008
Yotam enregistre tout sur son petit magnétophone Sony… Et c’est un pan entier de la société israélienne qui défile dans ce flot étourdissant… À la fois drôle, hyperréaliste et merveilleusement émouvant.




Pascal Garnier
La Théorie du panda

Roman

Le bonheur, Gabriel l’a connu, s’y est brûlé les ailes dans des circonstances dramatiques. Afin d’éviter à ses amis l’interminable chute d’Icare, il les accompagne au-delà du bonheur.




Hubert Haddad
Le Nouveau Nouveau Magasin d’écriture

Au-delà du monumental Nouveau Magasin d’écriture, ce Nouveau Nouveau Magasin vient confirmer combien l’imaginaire se renouvelle sans cesse au contact de l’art, avec humour, générosité et l’infini pouvoir d’enchantement de la littérature.





August Strindberg
Le Rêve de Torkel

Roman traduit du suédois par Elena Balzamo
Enfant solitaire et rêveur, Torkel veut quitter son île misérable pour une autre plus enchanteresse à ses yeux. On retrouve dans ce court récit, paru en 1902 et resté inédit en français, toute la magie du style de Strindberg.




Guo Songfen
Récit de lune

Traduit du chinois (Taiwan) par Marie Laureillard
Taiwan, années cinquante. Une jeune paysanne et son fiancé, amoureux et fidèles, se retrouvent déchirés par la conjonction fatale de la maladie, de l’engagement politique et de la jalousie.




Maurice Dekobra
Macao, enfer du jeu

Après la Madone des Sleepings, livre culte des années vingt, voici Macao, enfer du jeu, une réjouissante plongée tout en péripéties au cœur de la mafia chinoise du jeu, sur fond d’exotisme délicieusement « années folles ».




Zoyâ Pirzâd
On s’y fera

Roman traduit du persan (Iran) par Christophe Balaÿ

Le portrait d’une société pleine de contradictions et celui d’une femme passionnante, aussi drôle qu’attachante – la version moderne, active et divorcée d’une héroïne de Jane Austen.





Hubert Haddad
Palestine

Roman
Prix Renaudot Poche 2009 — Prix des cinq continents de la Francophonie
Dans ce bouleversant roman, Hubert Haddad transfigure avec Falastìn — moderne Antigone — toute l’horreur du conflit en une tragédie emblématique d’une grande beauté.




Hubert Haddad
Oholiba des songes

Roman
À New York entre deux reportages, Samuel Faun photographe de guerre, erre dans le Lower East Side, et entre par hasard dans un petit théâtre yiddish. On y joue Oholiba des songes. Il en ressort bouleversé par une actrice « au regard de revenante », Mélanie Roseïn.




< 1 . 2 . 3 . 4 . 5 . 6 . 7 . 8 . 9 >


Zoyâ Pirzâd

Romancière, nouvelliste hors pair, Zoyâ Pirzâd, née à Abadan d’un père iranien d’origine russe et d’une mère arménienne, fait partie de ces auteurs iraniens majeurs qui ouvrent sur le monde l’écriture persane sans rien céder de leur singularité. Découverte par Zulma en 2007, elle a reçu le Prix Courrier International du meilleur livre étranger en 2009 pour Le Goût âpre des kakis.

Après C’est moi qui éteins les lumières et Comme tous les après-midi qui a permis au public français de découvrir Zoyâ Pirzâd, Zulma reprend On s’y fera dans sa collection de poche.