éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Y seul
14 x 21 cm • 288 pages
ISBN 978-2-84304-188-4
22,30 € • Paru le 15/10/01
Imprimer l’argumentaire
Christian Bachelin

Y seul




Après une longue absence, le narrateur, qui s’adresse autant au lecteur qu’à lui-même, retourne dans son pays natal, un petit village du fin fond de la Picardie. Il se laisse alors envahir par ses souvenirs et notamment son impossible amour pour Jonquille, à l’instar de celui de Tristan pour Yseult. Il y fait aussi des retrouvailles, comme le douanier Venceslas qui l’entraîne à la Taupinière, un lupanar local. Mais rien ni personne ne peut endiguer la nostalgique mélancolie du narrateur. Ni sa mère, ni la jeune veuve Myriam qu’il emmène chez son père, parti vivre ailleurs.
A vrai dire, il serait vain de vouloir réduire le roman de Christian Bachelin à sa trame narrative. Son envoûtante beauté réside avant tout dans son écriture d’une richesse, d’une intensité et d’une singularité qui n’est pas sans évoquer quelque filiation avec Marcel Proust et Julien Gracq, voire Nerval et Chateaubriand. Car ce voyageur immobile nous plonge, comme un standard de Duke Ellington, une légende médiévale ou une complainte de l’enfance, dans un univers à la fois très proche en ses références réalistes et vertigineux en sa quête identitaire et amoureuse.

En savoir plus