éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Une empreinte sur la terre – Buru Quartet III
14 x 21 cm • 672 pages
ISBN 978-2-84304-804-3
24,50 € • Paru le 08/03/18
Télécharger
la couverture en HD

Imprimer l’argumentaire
Littérature
Pramoedya Ananta Toer

Une empreinte sur la terre – Buru Quartet III


Roman traduit de l’indonésien par Dominique Vitalyos

« Dans la poche intérieure de ma veste, je transportais deux feuilles de papier méticuleusement pliées : mon diplôme de fin d’études secondaires et une convocation de la Stovia, l’école de médecine de Betawi. N’était-ce pas formidable ? »

Voici Minke en homme neuf dans un monde nouveau : laissant derrière lui des heures douloureuses, il s’embarque pour la capitale des Indes néerlandaises et ses possibilités infinies. Mais on n’échappe ni à ses souvenirs ni à sa condition : pour entrer à la Stovia – la seule école supérieure autorisée aux Indonésiens par le code colonial –, il lui faut renoncer à ses vêtements européens, et marcher pieds nus…

Ce désaveu sera le dernier. Minke, avec une poignée d’hommes et une femme exceptionnelle – Mei, professeur et activiste chinoise – passe à l’action : il crée un premier syndicat, une association pour l’éducation des masses, un journal indépendant en malais… Il n’est plus temps de comprendre le monde, mais de le changer !

Après Le Monde des hommes et Enfant de toutes les nations, voici, avec Une empreinte sur la terre, le troisième volet du Buru Quartet, publié en français pour la première fois, directement traduit de l’indonésien. Fresque politique, roman d’initiation, d’amour et d’émancipation, le Buru Quartet est une incroyable machine romanesque – géniale, puissante et unique.


Pramoedya Ananta Toer

Pramoedya Ananta Toer est né en 1925 sur l’île de Java. Après avoir été emprisonné par le gouvernement colonial hollandais de 1947 à 1949, il est envoyé en 1965, sous la dictature de Suharto, au bagne de Buru, dont il sort en 1979 sous la pression internationale. Grand humaniste, fidèle à ses idéaux jusqu’à la fin de sa vie en 2006, il est surveillé et systématiquement censuré. Son œuvre est immense – plus de cinquante romans, nouvelles et essais, traduits dans près de quarante langues.


Dans la presse étrangère…

 « Voilà des années que je parle de Pramoedya Ananta Toer. Ses livres nous donnent un accès unique à une Indonésie encore fermée, et à son histoire pleine de revirements ; des livres qui ont vu le jour en dépit de l’adversité et qui demeurent pour le lecteur un véritable trésor. » Günter Grass


« Pramoedya Ananta Toer a l’envergure d’un prix Nobel […]. Cette histoire est envoûtante. » The Washington Post Book World

« Un auteur comme il n’en existe qu’un par siècle dans un pays. » Die Zeit

« Virtuose dans l’art de raconter la complexité des émotions, des traits et des motivations. » The New York Times

« On y plonge pour y trouver une douceur faite de sens et de passion à la James Baldwin… La fraîcheur, l’intelligence, les nuances de gris et de noir de Dashiell Hammet… Pramoedya est un romancier qui mérite de recevoir le prix Nobel. »
The Los Angeles Times


« En plus d’être le plus célèbre de ses dissidents, Pramoedya Ananta Toer est l’Albert Camus de l’Indonésie. La similarité existe à tous les niveaux, sans compter sa capacité à confronter des problèmes majeurs avec le quotidien le plus banal. » The San Francisco Chronicle

« Cet écrivain est à l’autre bout du monde, mais sa culture artistique et son sens de l’humanité sont si élégants qu’ils nous donnent l’impression de le connaître depuis longtemps – et lui nous connaît déjà. » USA Today


Dans la presse française...

« C’est foisonnant, passionnant, exotique et inconnu chez nous. » Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo

 

« Le Buru Quartet, une tétralogie engagée, entre roman initiatique et critique de toutes les oppressions. » Marie Daoudal, Le Monde des livres

 

« Il y a là du souffle, des personnages secondaires bien croqués, une indéniable épaisseur romanesque et un regard subtil mais sans concession sur la colonisation. Sans oublier une affirmation, toujours salutaire, de l’écriture comme arme politique. » Baptiste Liger, Lire

 

« L’œuvre évoque d’autres plumes – Malraux, pour l’humanisme contrarié et le sens du dilemme, Dickens, pour le goût du mérite et des grandes résolutions. » Élise Lépine, Transfuge

« Son œuvre, magnifique, reflète son insoumission et sa foi en la liberté. » Laurence Péan, La Croix


Quelques coups de cœur de librairies…

Coup de cœur de Wilfrid Séjeau (Librairie Les Cyprès-Gens de la Lune – Nevers) dans « la Grande librairie », sur France 5 :



Coup de cœur de Nicolas Lefort (librairie Audé – Paris 16e) dans « Télématin », sur France 2 :



« Douceur javanaise qui dépeint la cruauté et l’injustice de la période coloniale. Vraiment, une œuvre à découvrir ! » Le Hall du livre – Nancy

« Absolument époustouflant ! Voici un vrai et magnifique roman d’aventure ! » Fnac Lyon-Part Dieu – Lyon

« Une fable d’une immense puissance romanesque ! On se régale d’aventures, on est happé par la force politique et historique du récit, et on déguste la voix de l’un des principaux auteurs indonésiens du XXe siècle ! » Librairie Comme un roman – Paris 3e

« Un roman passionnant, qu’on ne lâche pas et qui donne sérieusement à réfléchir, et envie de continuer à découvrir un auteur longuement censuré et empêché. » Histoire de l’œil – Marseille

« Un auteur indonésien à découvrir absolument grâce à cette fresque passionnante et foisonnante qui, à travers deux très beaux personnages dénonce l’injustice des Indes néerlandaises. » Librairie TuliTu – Bruxelles

« C’est un très beau roman, foisonnant, extrêmement riche, évoquant le destin d’un amour sous la forme d’une double aventure où grande histoire et félures intimes s’entremêlent. L’écriture est sublime et l’intrigue absolument passionnante. » Dominique, Fnac de Grenoble

« Un livre d’une grande force. En plus d’être une galaxie de portraits d’une grande beauté, ce livre est un cri de révolte poussé depuis la prison. » Librairie Longtemps – Paris 19e

« Un livre absolument sublime qui donne tout juste à entrevoir la richesse et l’ambition de cette œuvre magistrale ! Vite la suite ! » Librairie des Canuts – Lyon

Pramoedya Ananta  Toer
Contact presse
01 58 22 19 90
presse@zulma.fr

Contact librairie
Catherine Henry
01 58 22 19 90
catherine.henry@zulma.fr



Livre numérique