éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Théodose le Petit
14 x 21 cm • 512 pages
ISBN 978-2-84304-703-9
23,50 € • Paru le 17/03/16
Télécharger
la couverture en HD

Imprimer l’argumentaire
Littérature
Razvan Radulescu

Théodose le Petit




Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si d’infâmes conspirateurs  – le très retors Silure et le cruel duc d’Ottobourg – ne complotaient à renverser le trône du paisible Théodose…

Satire très sérieusement loufoque du pouvoir et de ses aléas, Théodose le Petit déploie tout l’arsenal du genre. Véritable Machiavel à branchies et nageoires, l’impétueux Silure ne se déplace jamais sans son aquarium. Et tandis que ce « Confucius subaquatique » orchestre en sous-main l’extension du lac Froid, le Glorieux Otto peaufine son coup droit et sa dernière invention : l’écervelateur sinusoïdal.

Dans l’autre camp, le débonnaire Chatchien, Tuteur Plénipotentiaire du Prince Héritier, tente de mobiliser ses alliés naturels : la chouette Calliope et le minotaure Samuel, qui se détestent cordialement et fabriquent dans le plus grand secret des armes de destruction massive – fraises géantes et champignons pétaradants.

Mais les espions sont partout, la position des Fourmis vertes et des Fourmis violettes est incertaine. La résistance s'organise. Jusqu'à l'inéluctable : la guerre, sanglante, picrocholine, est déclarée.

Roman fantasque, brillant, joyeusement pince-sans-rire – où la logique du détail est poussée aux limites de l’absurde, avec autant d’humour et d’ironie caustique que d’inventions délirantes –, Théodose le Petit a reçu le Prix de Littérature de l’Union européenne en 2010.

L'avis des libraires

« Quel roman ! Quelle histoire ! À la folle imagination poétiquement baroque ! À l'extraordinaire prose fourmillante, foisonnante, pleine de rebondissements, de tension, de révélations, d'amour et de décadence !
Oh Merveille ! »
Librairie Delamain, Paris

« Une pure merveille ! Un grand roman. C’est toujours étrange de savoir qu’on a dans les mains un chef d’oeuvre. » Antoine Tracol, Libraire Lucioles, Vienne