éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualitésNumérique1000 librairiesNos partenaires
Contact contact Newsletter

EssaisIntranQu’îllitéscéytuforeign rights

Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Sirena Selena
12.5 x 19 cm • 336 pages
ISBN 978-2-84304-789-3
20,50 € • Paru le 06/04/17
Télécharger
la couverture en HD

Imprimer l’argumentaire
Littérature
Mayra Santos-Febres

Sirena Selena


Roman traduit de l’espagnol (Porto Rico) par François-Michel Durazzo

Sublime diva des quartiers gays de Porto Rico, à la voix d’ange et au glamour parfait, fard à paillettes et robe lamée, Sirena Selena ensorcelle à vous retourner l’âme avec les airs poignants des boléros que lui chantait sa grand-mère. Et puis il y a l’envers du décor, sa vie de garçon, sa vie d’avant, les histoires qu’on se raconte, entre deux passes ou deux numéros : Luisito Cristal, reine de la débauche sous acide, Valentina sœur de tapin partie trop tôt, la rue, les excès, les errances – et tout un carnaval de luxure, drag-queens, folles futuristes, Diana Ross ou Bette Midler plus vraies que nature…
Miss Martha Divine, propriétaire du Danubio Azul, a de grandes ambitions pour son protégé : en faire la star des palaces de Santo Domingo, et s’offrir enfin son ultime chirurgie… C’est compter sans l’amour – et les élans d’un homme discret prêt à aimer Sirena comme il a toujours voulu aimer une femme. Un roman cru, extravagant, émouvant.

« Une histoire tout en humour noir, celle d’un ravissement hors du commun, qui nous emporte irrésistiblement sur le fil lancinant d’un boléro langoureux. Magnifique et très réjouissant. » Kirkus Reviews

Mayra Santos-Febres

Mayra Santos-Febres est née en 1966 à Porto Rico. Poète, romancière et professeur de littérature, fondatrice du Festival de la Palabra, elle est l’auteur d’une douzaine de romans et de recueils de nouvelles – et lauréate en 1996 du prix Juan Rulfo. Sirena Selena est son premier roman, enfin traduit en français.

Dans la presse…

« Une interrogation sur la sexualité et le pouvoir mélangeant l’hyperbole lyrique et l’observation sociale dans un roman luxuriant et tragi-comique. » The New York Times Book Review

« Il a fallu attendre dix-sept ans pour accéder en français à un livre majeur de la littérature des Caraïbes, un ouvrage qui ravira à la fois les militant.e.s queer, les anticolonialistes, les féministes, les cœurs d’artichaut et les fans d’Almodovar. »
François-Xavier Gomez, Libération

« Avec une mélancolie parfois teintée d’humour tendre, Mayra Santos-Febres dépeint le quotidien des travestis, contraints de vendre leur corps pour survivre. Abondant en personnages blessés (drogués, orphelins, enfants abandonnés, transgenres…), qui tous aspirent à une vie meilleure, son récit est une célébration des exclus caribéens, un chant obsédant. » Ariane Singer, Le Monde des Livres

« Sirena Selena, adolescent à la voix enchanteresse, habillé en diva, fait danser l’écriture de ce roman portoricain. On le remercie, ainsi que les éditions Zulma, parce qu’il n’y en a pas beaucoup, des romans qui nous arrivent de l’île des Caraïbes. Et pourtant, Mayra Santos-Febres, qui en a écrit une douzaine, est bien connue en son pays. » Mazarine Pingeot, L’Express

« Le beau titre espagnol, Sirena Selena vêtue de peine, a été raccourci ; qu’importe, le récit est aussi flamboyant que les divas qui le peuplent. » Nathalie Peyrebonne, Le Canard enchaîné

« Une fable baroque sur la confusion des genres – à plus d’un titre –, qui séduit grâce à ses images luxuriantes, à sa construction intelligemment éclatée et à la musicalité de la langue. » Baptiste Liger, Lire

« À la fois évocation du monde flamboyant, scintillant et impitoyable du monde des nuits gays caraïbes et de la misère sociale des Antilles, ce roman, le premier traduit de la romancière portoricaine Mayra Santos-Febres, agit tel un redoutable cocktail d'amères misères épicées d'érotisme glauque et capiteux. François Angelier, France culture

« Taillé dans le bois des romans cultes, Sirena Selena est un hommage aux rêveuses et aux acharnées, à celle et à ceux qui ont l’audace d’être soi. » Elise Lépine, Transfuge




Du côté des libraires…