éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Popa Singer
12,5 x 19 cm • 160 pages
ISBN 978-2-84304-765-7
16,50 € • Paru le 11/02/16
Télécharger
la couverture en HD

Imprimer l’argumentaire
Littérature
René Depestre

Popa Singer


Grand Prix SGDL de Littérature 2016

Pour fêter dignement le retour de son fils au pays, Popa Singer, matriarche éclairée et indéboulonnable, armée de sa seule machine à coudre et de son utopie personnelle, est bien résolue à résister à sa manière à l’Ubu Roi des tropiques, le plus atrocement absurde que les Grandes Antilles aient subi : Duvalier, alias Papa Doc.

Popa Singer va raconter l’histoire de ce duel à Jacmel, ville natale de l’auteur, comme García Márquez racontait le Macondo de la famille Buendia dans Cent ans de solitude. Tout le récit tient dans une éloquente dialectique entre la monstruosité aberrante de Papa Doc et cette « maman-bobine de fil » qui « fera planer son cerf-volant enchanté dans l’azur féminin de l’histoire, en mère nourricière, ravie d’alimenter en brins de toute beauté la machine Singer à coudre les beaux draps d’un réel-merveilleux germano-haïtien. » La fantaisie rabelaisienne se propage en nomenclatures fantasques qui sont en soi des morceaux de bravoure dignes du Mangeclous d’Albert Cohen.

S’il témoigne avec une joyeuse férocité de l’épouvantable caprice du président à vie, le romancier des enjouements amoureux, styliste hors pair et maître d’une langue incomparablement inventive, mêlant allègre faconde et humour au vitriol, ne lâche rien de son verbe en transe ludique, véritable incendie d’allusions et de métaphores pour dire un monde de folie.


L'avis des libraires et de la presse

« Avec Popa singer, René Depestre nous conte une sorte d’Ubu roi haïtien : une histoire d’Haïti tout à la fois étrange, drôle et dramatique. »
Librairie Quai des Brumes (Strasbourg)

« Essorés et joyeux, nous quittons ce livre rabelaisien avec la curieuse impression d’avoir reçu sur le crâne une douce et délicieuse machine à coudre. »

Frédéric Pagès, Le Canard enchainé


« Inventivité, créativité, poésie, humour, impertinence : mais quel est ce jeune auteur qui avec un tel mordant nous apporte autant de fantaisie narrative et littéraire ? À plus de 90 ans, René Depestre anime une langue virevoltante et vivifiante qui s’invente à tous les instants. Popa singer est un bonbon acidulé : les mots éclatent en bouche et libèrent des sons colorés, laissant une saveur pimentée sur le bout de la langue ! »
Manuel Hirbec  Librairie La Buissonnière (Yvetot)

« René Depestre détourne la langue de l’ancien colonisateur pour la sortir brutalement de son lit. […] Popa Singer est un récit autobiographique éminemment singulier, inscrit en relief dans l’histoire tragique d’Haïti et composé en une langue truculent d’écorché vif à jamais. »

Muriel Steinmetz, L’Humanité


« Il y a les mots qui transgressent la bêtise des hommes. Ceux de René Depestre sonnent comme une oriflamme à la gueule des imbéciles, et ça fait beaucoup, beaucoup de bien ! »
Librairie Saint Christophe (Lesneven)

« Combattre la dictature avec humour et poésie ? René Depestre relève le gant, usant d'un style tout en métaphores bariolées et ouvertement licencieuses. »

Thierry Boillot, L’Alsace


« La vivacité et l'inventivité du style de René Depestre est un vrai plaisir pour le lecteur et c'est assurément cela qui confère toute sa force à Popa Singer : d'une plume argotique et poétique, il nous décrit d'une manière à la fois tragique et burlesque la brutalité et la bêtise de cette dictature qui confine à la folie ainsi que les tourments de cette famille prise dans les entrelacs de l'Histoire. Popa Singer est aussi un superbe hommage à cette femme forte que fut sa mère, et c'est à travers ce personnage que son style trouve sa meilleure incarnation et que transparaît une vivante célébration du courage et de la langue des haïtiens ! » Florian,  Librairie Decitre, (Saint Genis Laval)