éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualitésNumérique1000 librairiesNos partenaires
Contact contact Newsletter

EssaisIntranQu’îllitéscéytuforeign rights

Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Trois gouttes de sang
11,5 x 17,5 cm • 192 pages
ISBN 978-2-84304-859-3
8,95 € • Paru le 02/05/19
Télécharger
la couverture en HD

Imprimer l’argumentaire
Littérature — collection de poche Z/a
Sadeq Hedâyat

Trois gouttes de sang


Traduit du persan par Gilbert Lazard et Farrokh Gaffary

Chez Sadeq Hedâyat, trois gouttes de sang au fond d’un jardin nourrissent amplement la folie d’un homme, une mission archéologique suit pas à pas la recette de sorcellerie découverte au creux d’un sarcophage, une jeune fille simple se découvre masochiste dans le mariage, et un fidèle perroquet vaudrait presque tous les serments d’amour.
Dans ce recueil empli d’échos, les chants de l’enfance tournent en boucle comme des obsessions, les arbres ont forme humaine au crépuscule et les ombres des hommes sont bien plus libres que leurs pas – Trois gouttes de sang, comme mille et une nuits cauchemardesques et grinçantes, extraordinaires, cruelles, magnifiques.

« Dix petites merveilles lucides et amères. » Le Monde de Livres
« Découvrez Hedâyat, qui fustige si bien l’imbécillité du haut de son tapis volant. » André Clavel

Trois gouttes de sang est un recueil de nouvelles qu’il nous tient particulièrement à cœur, sous l’égide des libraires participants, de donner à découvrir ou à redécouvrir, en tant que 50e volume de la collection Z/a.

Chez vos libraires

« Un recueil de très belles nouvelles, traduites du persan, sur les thèmes de la folie et de la superstition, de l’amour et des croyances. » Librairie LIvresse des mots – Lampaul-Guimiliau

La presse en parle

« Ce précieux petit recueil s’impose comme une indispensable piqûre de rappel. » Yann Fastier, Le matricule des anges

« Pour une foisque trois gouttes de sang n’annoncent pas de mauvaise nouvelle. » Pierre-Édouard Peillon, Stylist