éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Les Hauts du Bas
11,5 x 17,5 cm • 192 pages
ISBN 978-2-84304-780-0
9,95 € • Paru le 03/10/16
Télécharger
la couverture en HD

Imprimer l’argumentaire
Littérature — collection de poche Z/a
Pascal Garnier

Les Hauts du Bas


Roman

« Thérèse n’insista pas. Quoi qu’il dise, quoi qu’il fasse, le vieux n’arriverait pas à altérer la bonne humeur qui lui gonflait la poitrine depuis son réveil. Elle se sentait sereine, heureuse d’un de ces bonheurs qui vous tombe dessus comme le gros lot.

– Qu’est-ce qui vous fait sourire ?

– Rien. Il fait beau.

– Pff !... Dans le désert il fait beau tout le temps, vous croyez que ça fait rigoler les Bédouins ? »

Édouard Lavenant, aussi arrogant qu’irascible, s’est retiré dans la Drôme avec Thérèse, sa dame de compagnie. La principale occupation de ce curieux couple consiste à regarder planer les vautours. De façon imperceptible, M. Lavenant perd la mémoire. Et tandis que les morts s’accumulent autour de lui comme une épidémie, Édouard Lavenant semble trouver un nouvel appétit de vivre…


Dans la presse…

« Édouard Lavenant semble un frère de lait – de fiel, plutôt – de la tatie Danielle d’Étienne Chatiliez. Veuf, fortuné, méchant, il vit retiré dans un village de la Drôme provençale et prend un plaisir amer à insulter son voisin, à torturer sa dame de compagnie, la brave Thérèse, et à observer les signes de sa propre décrépitude. […] Mais enfin, c’est un personnage d’une monstruosité et d’une force telles qu’il tient le roman à lui tout seul. Les pages, quand on les tourne, grincent pour notre plus grand régal. »

Stéphane Hoffmann, Madame Figaro