éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


L’authentique Pearline Portious
ISBN 9782843047732
12,99 € • Paru le 01/04/16
Imprimer l’argumentaire
Livres numériques
Kei Miller

L’authentique Pearline Portious


Roman traduit de l’anglais (Jamaïque) par Nathalie Carré.

Écoutez l’histoire d’une femme puissante… Adamine Bustamante vous dira peut-être qu’elle est née en Jamaïque dans une léproserie où sa mère tricotait des bandages arc-en-ciel parce que c’était plus beau. Où Miss Lily lui faisait la classe en lisant et relisant Jane Eyre. Où Mman Lazare, la vénérable gardienne des lieux, repoussa l’heure de sa mort jusqu’à ses cent cinq ans.
Deux voix se mêlent pour raconter toute l’histoire. La voix claire de l’écrivain venu de Londres réveiller la mémoire de l’authentique prophétesse. Et le souffle tellurique d’Adamine, livrant au vent sa version des temps où elle était la plus grande crieuse de vérité de Jamaïque. Leurs vérités se répondent, se retoquent, tissant peu à peu la carte de filiations plus secrètes…
 
« Un véritable alchimiste qui nous offre un objet de pure beauté. » Herald Scotland



Citations de presse

« Entre les pages du Gratte-Papyè et les chuchotements d’Adamine, ce roman interroge la liberté des femmes en Jamaïque. Un texte passionnant, dont la traduction par Nathalie Carré rend fort bien les “créolités” et le pouvoir évocateur. » – Zoé Courtois, Le Monde.

« Magique, lyrique – envoûtant. » – Granta

« Miller n’est pas qu’un écrivain : c’est un véritable alchimiste qui nous offre un objet de pure beauté. » – Herald Scotland

L'authentique Pearline Portious présenté dans Un livre, un jour

Coups de cœur libraries & presse...

« Le charme des Antilles est là, puissant et touchant. On pourrait dire que plusieurs romans s’enchaînent pour n’en former qu’un seul. On pourrait dire que Kei Miller montre de façon éblouissante dans ces 300 pages qu’il est capable de réussir dans n’importe quel genre de littérature. Disons tout simplement que L’authentique Pearline Portious est de ces œuvres qui enrichissent et qui marquent. » Christian Roinat, Nouveaux Espaces Latinos.

« L’authentique Pearline Portious, née dans une léproserie en Jamaïque prête à tout pour réussir là où elle avait toujours échoué. Magnifique ! » Librarie Jakin, Bayonne.

« Il était une fois une léproserie en Jamaïque. Ainsi commence l’histoire de L’authentique Pearline Portious mère éphémère, fille du vent qui tricotait des bandages arc-en-ciel, mais elle aurait pu commencer autrement, plus loin, en Angleterre avec Adamine Bustamante, dite Ada, sa fille, née de père inconnu et de célèbre renommée, Crieuse de Vérité là-bas, toktok pour ce pays. Deux voix pour restituer cette histoire entre deux mondes. Celle d’Ada, la prophétesse jamaïcaine internée et celle de l’écrivain Monsieur Gratte-Papyé qui fouille les mémoires… Un roman flamboyant, tellurique et fascinant comme une Mise en garde. Excellent. » Librairie Vandromme, Vans.

« L’originalité du sujet et de la construction, les deux voix qui se chamaillent pour la vérité, la qualité de la traduction pour rendre cette langue si particulière, et bien sûr Ada et Pearline, quelle vitalité ! On part très loin avec ce roman ! » Caroline Veto, Société Française du Livre.