éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightsNewslettercontact

EssaisIntranQu’îllitésNumériquecéytu

Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Maître-Minuit
14 x 21 cm • 320 pages
ISBN 978-2-84304-835-7
20 € • Paru le 04/10/18
Télécharger
la couverture en HD

Imprimer l’argumentaire
Littérature
Makenzy Orcel

Maître-Minuit


Roman

Poto est né sous les tristes tropiques d’une dictature sanguinaire, de père inconnu et de Marie Élitha Démosthène Laguerre, sa mère présumée qui erre chaque nuit dans les vapeurs de colle. Mais Poto a un vrai don pour se percher au niveau des étoiles, rêver sa vie, se raconter le monde et le dessiner.
Avec pour seul trésor ses dessins dans un sac à dos, Poto se met en chemin. Il mime le fou pour que la faune de la cité le laisse en paix, vivant de larcins et de jongleries… Jusqu’au jour où il se place sous l’étrange protection d’un tueur à gages à la solde du régime.
Voici donc l’histoire saisissante et belle d’un funambule, d’un arpenteur qui apprend la vie en marchant, tel Maître-Minuit, géant haïtien légendaire – un homme debout, qui avance toujours, quoi qu’il arrive.

« Parmi les voix puissantes qui portent aujourd’hui la littérature haïtienne […], Makenzy Orcel fait claquer sa prose poétique, frontale et explosive. » Fabienne Lemahieu, La Croix

Makenzy Orcel

Makenzy Orcel est né à Port-au-Prince en 1983. Après Les Immortelles, premier roman très remarqué, et L’Ombre animale (Prix Louis Guilloux et Prix Littérature-Monde 2016), il nous revient avec ce magnifique Maître-Minuit, un roman explosif et puissant.

La presse en parle

« Toujours aussi radical et poétique, le nouveau roman de Makenzy Orcel est une charge littéraire portée par une belle figure masculine (...)  Le récit de Poto est d'une puissance rare. » Hubert Artus, Lire

« La langue volcanique de Makenzy Orcel charrie la vie incroyable de Poto, né dans la misère dans un pays détraqué par la dictature et dans une culture mâtinée de croyances… » Frédérique Roussel, Libération




Presse & librairies

« Parmi les voix puissantes qui portent aujourd’hui la littérature haïtienne, aux côtés de ses prestigieux aînés aux noms de Laferrière, Trouillot ou Frankétienne, Makenzy Orcel fait claquer sa prose poétique, frontale et explosive. » Fabienne Lemahieu, La Croix

« Il est rare de rencontrer dans une première œuvre une vigueur et un souffle qui annoncent la naissance d’un grand auteur. » Alain Mabanckou, Jeune Afrique


À propos des Immortelles et de L’Ombre animale :

« Ce roman est une véritable fulgurance. » Marianne Payot, L’Express

« Il faut rendre grâce à Makenzy Orcel […] pour ce roman si dense, qui entrelace en peu de mots les grands thèmes : l’amour, la mort, le deuil, le désir, la misère, la maternité. Lui rendre grâce d’avoir élevé sa chère “petite” au rang des “immortelles”, des étoiles fixes promises par son titre. » David Fontaine, Le Canard enchaîné

« Quel texte fort, cru et éblouissant, je suis vraiment sous le charme […]. C’est une petite perle. » Librairie Thuard

« Ce roman est un poème et un cri de rage […]. C’est à la fois âpre et grandiose. » Librairie Dédicaces