éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualitésNumérique1000 librairiesNos partenaires
Contact contact Newsletter

EssaisIntranQu’îllitéscéytuforeign rights

Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Maître-Minuit
14 x 21 cm • 320 pages
ISBN 978-2-84304-835-7
20 € • Paru le 04/10/18
Télécharger
la couverture en HD

Imprimer l’argumentaire
Littérature
Makenzy Orcel

Maître-Minuit


Roman

Poto est né sous les tristes tropiques d’une dictature sanguinaire, de père inconnu et de Marie Élitha Démosthène Laguerre, sa mère présumée qui erre chaque nuit dans les vapeurs de colle. Mais Poto a un vrai don pour se percher au niveau des étoiles, rêver sa vie, se raconter le monde et le dessiner.
Avec pour seul trésor ses dessins dans un sac à dos, Poto se met en chemin. Il mime le fou pour que la faune de la cité le laisse en paix, vivant de larcins et de jongleries… Jusqu’au jour où il se place sous l’étrange protection d’un tueur à gages à la solde du régime.
Voici donc l’histoire saisissante et belle d’un funambule, d’un arpenteur qui apprend la vie en marchant, tel Maître-Minuit, géant haïtien légendaire – un homme debout, qui avance toujours, quoi qu’il arrive.

Makenzy Orcel

Makenzy Orcel est né à Port-au-Prince en 1983. Après Les Immortelles, premier roman très remarqué, et L’Ombre animale (Prix Louis Guilloux et Prix Littérature-Monde 2016), il nous revient avec ce magnifique Maître-Minuit, un roman explosif et puissant.

« Parmi les voix puissantes qui portent aujourd’hui la littérature haïtienne, aux côtés de ses prestigieux aînés aux noms de Laferrière, Trouillot ou Frankétienne, Makenzy Orcel fait claquer sa prose poétique, frontale et explosive. » Fabienne Lemahieu, La Croix

« Il est rare de rencontrer dans une première œuvre une vigueur et un souffle qui annoncent la naissance d’un grand auteur. » Alain Mabanckou, Jeune Afrique

La presse en parle

« Toujours aussi radical et poétique, le nouveau roman de Makenzy Orcel est une charge littéraire portée par une belle figure masculine (...)  Le récit de Poto est d'une puissance rare. » Hubert Artus, Lire

« La langue volcanique de Makenzy Orcel charrie la vie incroyable de Poto, né dans la misère dans un pays détraqué par la dictature et dans une culture mâtinée de croyances… » Frédérique Roussel, Libération

« Entré en écriture par la poésie, l'auteur, découvert avec Les Immortelles, son premier roman, et multiprimé pour le troisième, L'Ombre animale, frappe dans le dur réel avec ce quatrième coup de maître de la parole, invitant à entendre le cœur battant du peuple qui, dans une énergie folle, continue d'avancer, coûte que coûte. » Valérie Marin La Meslée, Le Point

« Maître-Minuit est de ces textes qui nous font constater que dans un pays où le sordide a créé des strates mémorielles ineffaçables, il reste des auteurs de premier plan pour faire luire plus qu'ailleurs les mots. » Anne-Lise Remacle, Le Vif/L'Express

Christophe Ono-dit-Biot reçoit Makenzy Orcel sur France Culture. C’est le Temps des écrivains !

Écoutez aussi Makenzy Orcel dans l’émission De vive(s) voix présentée par Pascal Paradou.

Makenzy Orcel dans l’émission L’Heure bleue présentée par Laure Adler !




Sur le web

«On en sort avec des étoiles dans les yeux : d’avoir suivi la voix vive de Poto pendant trois cents pages, d’avoir senti le prix de ses rencontres et de la découverte de l’art. De l’avoir vu, quoi qu’il arrive, sac au dos, persister à avancer comme le géant Maître-Minuit, traversant les nuits jusqu’à laisser derrière lui la folie. « Il doit y avoir une limite même à l’infini », mais elle n’est pas dans ce roman fiévreux à l’intensité droite, n’oubliant pas les souffrances du passé et pourtant avançant vers l’avenir.» Sébastien Omont, En attendant Nadeau

« Il y a évidence qu’une œuvre forte se construit sous la plume de Makenzy Orcel. » Jean d’Amérique, Africultures

« Makenzy Orcel possède tous les registres de la langue, aussi à l’aise avec les rutilances de l’oralité qu’avec des envolées lyriques que n’aurait pas reniées Saint-John Perse. » Julien Delmaire, Littafcar, Le Nouvelliste

« Absolument bouleversant, plein de poésie et d’images, magnifique. » Frédéric L'Helgoualch, Mediapart

« L’écriture est comme la vie quotidienne, rien n’est un long fleuve tranquille, elle est hachée, douloureuse, Makenzy Orcel nous montre la vie dans son ouvrage telle qu’elle est. » Lecteur en série nyctalope

« Une écriture puissante, toute en minuscules et dialogues au kilomètre… » Serge Bressan, Atlantico

« Un roman extraordinaire qui décille, à ne pas rater. » Frédéric L’Helgouach, La Revue des ressources

Un superbe entretien entre Jérôme Avenas et Makenzy Orcel à écouter ici !

Et sur Babelio : la chronique de Devoratrix_Libri

Lancement de Maître-Minuit en Haïti : un événement couvert par Loophaïti.

Vos libraires ont aimé !

Coup de cœur d'Anne de la librairie Goulard – Aix-en-Provence

« Un ouvrage à découvrir pas à pas, un ouvrage où on se laisse volontiers happer. » Luca Ruffini Ronzani, librairie Multipresse – Spa (Belgique)

« Âpre et puissant. Porté par une écriture radicale et audacieuse, ce roman associe de la plus belle des manières sauvagerie et émotion. » Librairie Millepages – Vincennes

« À lire, à la suite du fantastique Ombre animale. » Marc, librairie Le Bleuet – Banon

« La vie est dure, le récit haché, fragmentaire, mais quelle poésie dans ces portraits, quelle couleur dans cette violence, et quel espoir dans cette façon qu'à Poto de toujours regarder vers l'avant ! » Librairie La Marge – Haguenau

À propos des autres romans…

À propos des Immortelles et de L’Ombre animale :

« Ce roman est une véritable fulgurance. » Marianne Payot, L’Express

« Il faut rendre grâce à Makenzy Orcel […] pour ce roman si dense, qui entrelace en peu de mots les grands thèmes : l’amour, la mort, le deuil, le désir, la misère, la maternité. Lui rendre grâce d’avoir élevé sa chère “petite” au rang des “immortelles”, des étoiles fixes promises par son titre. » David Fontaine, Le Canard enchaîné

« Quel texte fort, cru et éblouissant, je suis vraiment sous le charme […]. C’est une petite perle. » Librairie Thuard

« Ce roman est un poème et un cri de rage […]. C’est à la fois âpre et grandiose. » Librairie Dédicaces

Actualités et rencontres avec Makenzy Orcel


Maître-Minuit de Makenzy Orcel parmi les 10 finalistes du Prix des cinq continents 2019
Les représentants des cinq Comités de Lecture ont sélectionné 10 ouvrages finalistes représentant 8 pays, dont Maître-Minuit de Makenzy Orcel, représentant Haïti. Verdict dans le courant de l’automne !
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les rencontres passées avec Makenzy Orcel