éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Les Nuits de laitue
12,5 x 19 cm • 224 pages
ISBN 978-2-84304-714-5
17,50 € • Paru le 20/08/15
Télécharger
la couverture en HD

Imprimer l’argumentaire
Littérature
Vanessa Barbara

Les Nuits de laitue


Premier roman traduit du portugais (Brésil) par Dominique Nédellec
Prix du Premier roman étranger 2015



Otto et Ada partagent depuis un demi-siècle une maison jaune perchée sur une colline et une égale passion pour le chou-fleur à la milanaise, le ping-pong et les documentaires animaliers. Sans compter qu’Ada participe intensément à la vie du voisinage, microcosme baroque et réjouissant.

Il y a d’abord Nico, préparateur en pharmacie obsédé par les effets secondaires indésirables ; Aníbal, facteur fantasque qui confond systématiquement les destinataires pour favoriser le lien social ; Iolanda et ses chihuahuas hystériques ; Mariana, anthropologue amateur qui cite Marcel Mauss à tout-va ; M. Taniguchi, centenaire japonais persuadé que la Seconde Guerre mondiale n’est pas finie.

Quant à Otto, lecteur passionné de romans noirs, il combat ses insomnies à grandes gorgées de tisane tout en soupçonnant qu'on lui cache quelque chose…

Tissé de trouvailles cocasses et volontiers délirantes, ce roman plein de finesse et d'énergie nous emporte allègrement, avec sa petite bande de joyeux doux dingues, tout en se jouant des codes du roman policier.


Ils l'ont lu et beaucoup aimé !

« Un pur moment de fantaisie !! » M'Lire — Laval

« Les Nuits de laitue vous embarque dans un drôle de village peuplé d'habitants loufoques dont l'énergie est contagieuse » La librairie — Clermont-Ferrand

« Un premier roman frais et cocasse porté par un humour décalé. » La Buissonière — Yvetot

« Le style est alerte, les observations sont fines, le tout est réjouissant ! » Librairie du Rivage — Royan

« Un roman drôle et tendre » L'Autre Monde — Avallon

« Pétillant ! » Fnac — Nice

« Un très beau roman, émouvant et délicat » Le Genre urbain — Paris

« Délicieusement loufoque » Tirloy — Lille

« Un livre qui se déguste pour son humour et sa subtilité. » Cultura — Chambray-lès-Tours

« Grand coup de cœur ! » La cour des grands — Metz

« Un premier roman tout en finesse » Fontaine — Paris Haussmann

« À savourer ! » La Fabrique — Bar-le-Duc

« Un récit très attachant, méditation mélancolique sur la perte et la solitude sous une forme pleine de légèreté et d'humour » Charybde — Paris

« Un premier roman tendre et jubilatoire ! » Libr'air — Obernai

« Une bande de joyeux lurons auxquels il vous sera impossible de ne pas vous attacher ! » Mollat – Bordeaux

« Une jeune auteur passionnante à découvrir absolument ! » Nouvelle librairie Sétoise — Sète

« Barbara Vanessa signe d'une écriture fine un premier roman habile et folâtre » Librairie des Cordeliers — Roman-sur-Isère

« Un roman distrayant qui se lit comme un jus de fruit frais » Librairie Papyrus — Namur