éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Belle merveille
12,5 x 19 cm • 160 pages
ISBN 978-2-84304-801-2
16,5 € • Paru le 24/08/17
Télécharger
la couverture en HD

Imprimer l’argumentaire
Littérature
James Noël

Belle merveille


Premier roman

12 janvier 2010, jour fatidique du séisme ravageur. Un survivant ténu – autoproclamé Bernard – rencontre Amore, Napolitaine œuvrant comme bénévole dans une ONG. Le coup de foudre sonne comme un regain. Pour sortir du grand chaos de la ville soliloque et disloquée, et aider Bernard à se délivrer de son effondrement, Amore, belle tigresse de Frangipane, lui propose un voyage à Rome.

À bord d’Ici-Bas Airlines, Bernard décolle, les yeux fermés. Une étrange mappemonde, entre autres belles merveilles – comme on dit l’extraordinaire dans le parler en Haïti –, se dessine dans la pensée de celui qui rêve de retourner au pays en héros…
Belle merveille est un roman flash. Qui nous dit, avec un humour et une causticité débridés, l’amour, le sexe salutaire, la confusion, la folie, et puis l’absurdité de l’aide internationale quand elle tire à elle la couverture des désastres. Écrit dans une langue syncopée, magnifiquement inventive, Belle merveille est un premier roman qui porte si bien son nom.


James Noël

Ancien pensionnaire de la Villa Médicis, James Noël, né en Haïti en 1978, est avant tout poète. Parmi ses derniers recueils parus : Le Pyromane adolescent, suivi du Sang visible du vitrier (Points, 2015) ; Anthologie de poésie haïtienne contemporaine (Points, 2015) ; La Migration des murs (Galaade, 2016). Il anime également la magnifique revue IntranQu’îllités.
Belle merveille est son premier roman.

Du côté des libraires...

« Premier roman lumineux du poète haïtien James Noël, Belle Merveille est aussi un roman d’amour introspectif et inventif où les souvenirs du tremblement de terre de 2010 laissent place au ton lucide et ironique de l’auteur sur l’aide internationale. » Jean-Philippe, librairie Le Silence de la Mer – Vannes

« Premier roman qui porte bien son nom ! » Myriam, Le Hall du livre – Nancy


« Incontestablement un des très grands livres de cette rentrée littéraire. » Guillaume, librairie Garin – Chambéry

« C’est beau, glaçant, brut, magique ! » Anne-Sophie, Librairie Chroniques – Cachan

« Puissant et mordant, James Noël signe un roman flamboyant. » Librairie La Manœuvre – Paris

« Quels mots pour expliquer l'injustice et le choc du tremblement de terre de 2010 (...) ? Peu, et James Noël sait les trouver, ce qui fait la grande beauté de ce premier roman... » Le Divan – Paris

« Histoire d'amour-fou, manifeste poétique surgi des décombres, véritable roman-secousse de la reconquête sensuelle d'un monde jeté aux pieds de la Mort… La Belle merveille que voilà ! » Librairie Millepages – Vincennes

« On retrouve, dans chacun de ces paragraphes, toute la mélodie poétique propre à cet auteur. Proche du slam, les mots se répondent, s'enlacent, et font jaillir des images chaudes, sensuelles, de cette moiteur des corps sous “kompa mamba”. » Librairie Decitre – Annemasse

« Les mots s'entrelacent, avec une poésie sans pareille, pour exprimer cet amour charnel, son pays, et ces destins brisés, dans une danse sensuelle et rythmée… envoûtant et caustique ! Une belle promesse littéraire… sur les pas de Jacques Stephen Alexis… » Librairie Decitre – Grenoble

« Belle merveille est un livre choc de cette rentrée, un feu d'artifice littéraire (…). On sort ébloui par ce livre qui porte si bien son titre ! » Librairie de l'Horloge – Carpentras

En coup de cœur aussi à la librairie Garin (Chambéry), la Librairie de Paris…


Citation

« pap pap pap papillon… Songe à l’histoire qui t’échappe à tire-d’aile. Je vais tout de même te la raconter, franco et cœur sur table, tout en me disant que c’est l’inverse qui aurait dû se produire. C’est toi le papillon qui voles plus haut que les arbres, toi le papillon qui peux voir la montagne cachée derrière une autre montagne, et derrière la montagne cachée encore d’autres montagnes. Papa Loko, tu as failli à ta mission d’esprit des lieux, l’esprit et les yeux qui voient l’ennemi arriver de l’autre côté de la montagne pour prévenir le peuple qu’un malheur s’apprête à frapper la ville dans ses frontons. Je sors aujourd’hui de ma coquille tout doucement, comme la ville qui essaie de regarder la vie avancer en pointillés. »