éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualitésNumérique1000 librairiesNos partenaires
Contact contact Newsletter

EssaisIntranQu’îllitéscéytuforeign rights

Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Littérature


trier par   Date de parution   Auteur   Titre

Daniel Morvan
Lucia Antonia, funambule

Roman
PRIX CHARLES OULMONT 2014
C’est depuis une presqu’île radieuse où le vent étincelle, que Lucia Antonia consigne sur de petits carnets, par courts fragments frémissants, sa vie présente et passée. Un roman touché par la grâce.




David Toscana
El último lector

Roman traduit de l’espagnol (Mexique) par François-Michel Durazzo – Prix Antonin Artaud France-Mexique
Dans le petit village d’Icamole, Remigio découvre le corps d’une fillette inconnue… Entre réalisme et fantastique, une réflexion virtuose sur les enjeux de la fiction, par l'un des auteurs mexicains les plus inventifs de sa génération. Jubilatoire.




Anjana Appachana
Mes seuls dieux

Nouvelles traduites de l'anglais (Inde) par Alain Porte
Bouleversantes ou cocasses, parfois féroces, les nouvelles d’Anjana Appachana nous font découvrir l’Inde contemporaine du point de vue de la femme indienne, à travers les âges de sa vie.




Zoyâ Pirzâd
C’est moi qui éteins les lumières

Roman traduit du persan (Iran) par Christophe Balaÿ
Immense succès en Iran, C'est moi qui éteins les lumières est le premier livre d’une romancière adulée de ses lecteurs. Un beau portrait de la communauté des Arméniens d’Iran.




Gert Ledig
Sous les bombes

Roman traduit de l’allemand par Cécile Wajsbrot

Bien plus qu’un roman de guerre, l’un des premiers témoignages littéraires sur la souffrance allemande, salué par W.G. Sebald et remarquablement traduit par Cécile Wajsbrot.





R. K. Narayan
Le Magicien de la finance

Roman traduit de l’anglais (Inde) par Dominique Vitalyos

Plein d’humour et d’esprit, le Magicien de la finance fait vivre tout le petit monde de Malgudi, dans une Comédie humaine à l’indienne sur la folie des grandeurs.





Razvan Radulescu
La Vie et les Agissements d’Ilie Cazane

Roman traduit du roumain par Philippe Loubière
À travers les destins de Cazane père et fils, dont les histoires s’enlacent sans jamais se croiser, Razvan Radulescu brosse un tableau burlesque de la politique de l’arbitraire des années Ceausescu.




Miquel de Palol
Phrixos le fou

Roman traduit du catalan par François-Michel Durazzo

Le premier des trois volets du Jardin des Sept Crépuscules – « hyper-roman », chef-d’œuvre toutes catégories de la littérature contemporaine  – enfin traduit en français.





Anjana Appachana
L’Année des secrets

Roman traduit de l’anglais (Inde) par Catherine Richard
Dans ce magnifique roman choral, six femmes nous révèlent tour à tour une part d’un brûlant secret de famille.




Hubert Haddad
Le Peintre d’éventail

Roman
Grand Prix SGDL de littérature pour l’ensemble de l’œuvre
Prix Louis Guilloux 2013
Prix des littératures Océans France Ô 2014
Hubert Haddad nous offre avec le Peintre d’éventail  un roman d’initiation inoubliable, époustouflant de maîtrise et de grâce. Sublime Japon !




Hubert Haddad
Les Haïkus du peintre d’éventail

Grand Prix SGDL de littérature pour l’ensemble de l’œuvre

Les Haïkus du peintre d’éventail, indispensable complément au Peintre d’éventail.





August Strindberg
Correspondance - Tome 3 (1894-1912)

Choix, présentation et traduction du suédois par Elena Balzamo
Prix Sévigné de littérature étrangère 2010-2011

En près de dix mille lettres et plus d’un demi-siècle, la correspondance d'August Strindberg révèle une passionnante entreprise d’investigation intellectuelle et sensible.





Makenzy Orcel
Les Immortelles

Roman - Prix Thyde Monnier de la Société des Gens de Lettres
Un premier roman puissant, habité par le souffle du verbe. Fulgurant.




Lee Seung-U
Ici comme ailleurs

Roman traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet
Dans ce paradoxal roman d’initiation, où il faut tout désapprendre de soi et des autres, Lee Seung-U démontre et illustre avec virtuosité la toute présence de Kafka en Extrême-Orient — à la frontière ténue du réel et du fantastique.





Vaikom Muhammad Basheer
Le Talisman

Traduit du malayalam (Inde) par Dominique Vitalyos

Prix de traduction Amédée Pichot de la ville d'Arles 2012

Drôlerie sagace, brio enchanteur, fantaisie et liberté rayonnantes font de ce Talisman un bonheur de lecture douze fois renouvelé.




Pascal Garnier
Cartons

Roman
Un déménagement – cette « catastrophe naturelle » – et commence pour Brice une lente dégringolade dans l’enfer des cartons… Roman inédit, roman posthume, Cartons se lit d’une traite, comme une boisson forte avalée cul sec.




Pascal Garnier
Nul n’est à l’abri du succès

Roman
Quand un écrivain habitué aux succès d'estime est projeté en pleine lumière, il récolte à coup sûr – sous la plume de Pascal Garnier – de tout autres rançons que la gloire...




Benny Barbash
Monsieur Sapiro

Roman traduit de l’hébreu par Dominique Rotermund

Dans la peau de Monsieur Sapiro, génial faussaire spécialisé dans les tableaux de maître. Entre usurpation d'identité et fantasmes en cascades, un roman jubilatoire.





David Toscana
L’Armée illuminée

Roman traduit de l’espagnol (Mexique) par François-Michel Durazzo
Partez à la conquête de Fort Alamo, à la tête d'une armée loufoque de cinq adolescents simplets. Du grand art romanesque, servi par une verve désopilante et pleine d'ardeur.




Collectif
Cocktail Sugar et autres nouvelles de Corée

Nouvelles de Eun Hee-kyung, Go Eun-ju, Han Kang, Jeon Gyeong-nin, Kim Ae-ran, Oh Jung-hi, Pak Wanso, Park Chan-soon, traduites du coréen sous la direction de Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet.

Huit puissantes histoires de femmes écrites par des femmes, romancières consacrées, qui éclairent magnifiquement le nouveau visage de la littérature et de la société coréennes.




< 1 . 2 . 3 . 4 . 5 . 6 . 7 . 8 . 9 . 10 >
Collectif

Eun Hee-kyung, Go Eun-ju, Han Gang, Jon Gyeong-nin, Kim Ae-ran, Oh Jung-hi, Pak Wanso, Park Chan-soon – chacune à sa façon, ces huit romancières consacrées s’autorisent une violence de témoignage et une crudité d’inspiration souvent désarmantes. La nouvelle, cet art majeur au pays dit du Matin calme, prend toute la véhémence du roman naturaliste pour nous exposer le destin d’un pays, depuis la guerre coloniale jusqu’aux beaux jours du miracle économique, en passant par les années noires de la dictature, sur fond de bouddhisme, de christianisme, sans oublier le chamanisme que les femmes perpétuent en secret : le monde des esprits cohabite ici avec la plus coriace réalité, celle de la subsistance et de la procréation.