éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualitésNumérique1000 librairiesNos partenaires
Contact contact Newsletter

EssaisIntranQu’îllitéscéytuforeign rights

Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Littérature


trier par   Date de parution   Auteur   Titre

Marie Vieux-Chauvet
Amour, Colère et Folie

Postface de Dany Laferrière
de l’Académie française

« Voilà que quarante-six ans après qu’on l’a réduite au silence (l’horreur absolue pour un écrivain), la voix claire et pure de cette romancière lucide et indomptable refait surface. Une dernière chance pour entendre son chant. »

Dany Laferrière





Koffi Kwahulé
Nouvel an chinois

Lauréat du Prix Mokanda 2015

Dans ce roman qu’on croirait écrit dans l’énergie syncopée de l’improvisation, tout commence par le rythme, dans le grand balancement du désir et de la répulsion qui porte les personnages de cette nouvelle dramaturgie urbaine.





Leo Perutz
La Troisième Balle

Roman traduit de l’allemand par Jean-Claude Capèle

Emblème des œuvres à venir, la Troisième Balle, premier roman de Leo Perutz, emprunte la forme d’un labyrinthe baroque et savamment construit, où le réel historique et l’imaginaire fantastique, étrange, métaphysique, ne cessent de se télescoper.




Ambai
De haute lutte

Nouvelles traduites du tamoul (Inde) par Dominique Vitalyos & Krishna Nagarathinam
Avec De haute lutte, et à travers les trois autres longues nouvelles qui composent le recueil, Ambai explore avec un regard singulier et une étonnante liberté de ton, demi-teintes soudain balayées par un trait percutant, toute la complexité du statut des femmes dans l’Inde d’aujourd’hui.




Zoyâ Pirzâd
Comme tous les après-midi

Nouvelles traduites du persan (Iran) par Christophe Balaÿ
Par la simplicité et la sobriété de son style, Zoyâ Pirzâd épingle comme un papillon rare la fuite du temps et déjoue d’un regard incisif les pièges de la vie qui passe.




Abdourahman A. Waberi
La Divine Chanson

Lauréat du prix Louis Guilloux 2015
La Divine Chanson est un roman amoureux qui s’empare d’une vie exemplaire, celle d’un chanteur, compositeur, poète afro-américain né à Chicago en 1949, dont nul ne saurait méconnaître l’immense génie et la rude destinée : Gil Scott-Heron, réinventé ici sous le nom de Sammy l’enchanteur.




Andri Snær Magnason
LoveStar

Roman traduit de l’islandais par Éric Boury

Grand Prix de l'Imaginaire 2016
« Peu de temps après que les mouches à miel eurent colonisé Chicago, les papillons monarques furent saisis d’un étrange comportement. […] Au lieu d’aller vers le sud rejoindre leurs quartiers d’hiver, ils se dirigèrent vers le nord. » C’est ainsi que s’ouvre le roman, fable imaginative et pourtant étrangement familière, tenant à la fois de Calvino et des Monty Python.




Leo Perutz
Le Maître du Jugement dernier

Roman traduit de l’allemand par Jean-Claude Capèle
Une enquête en forme de roman halluciné où sont abordés, avec une intuition aiguë des ressorts de l’inconscient et de la logique, les thèmes du dédoublement et de la violence autodestructrice. Un roman qui nous hante bien longtemps après l’avoir lu.





Snapshots — Nouvelles voix du Caine Prize

NoViolet Bulawayo (Zimbabwe), Constance Myburgh (Afrique du Sud), Olufemi Terry (Sierra Leone), Rotimi Babatunde, Tope Folarin et Chinelo Okparanta (Nigeria) – Nouvelles traduites de l’anglais par Sika Fakambi.
Cette sélection de six longues nouvelles, saluées par le Caine Prize, démontre superbement l’originalité et la puissance d’invention de cette toute jeune génération d’écrivains.




Marcus Malte
Fannie et Freddie

Récit d’une vengeance à couper le souffle, comme seuls la folie et le désespoir peuvent en fomenter.




Hubert Haddad
La Condition magique

Grand Prix du roman de la SGDL
Un roman prodigue, un roman philosophe autour de la figure du grand Descartes, emblème de la raison triomphante ou planche de salut.




Benjamin Wood
Le Complexe d’Eden Bellwether

Roman traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Renaud Morin

PRIX DU ROMAN FNAC 2014
PRIX BAUDELAIRE DE LA TRADUCTION
Un premier roman magistral sur les frontières entre génie et folie, la manipulation et ses jeux pervers.




R. K. Narayan
Dans la chambre obscure

Roman traduit de l’anglais (Inde) par Anne-Cécile Padoux
Le sublime portrait d'une femme qui se révolte.




Serge Pey
La Boîte aux lettres du cimetière

Récits
Après le Trésor de la Guerre d’Espagne qui nous avait fait découvrir le singulier talent de Serge Pey, cette Boîte aux lettres du cimetière vient confirmer un ton unique dans l’art du récit, un art percutant de l’image, avec des histoires à couper le souffle.




Georges Perec
Nouveaux jeux intéressants

Présenté par Jacques Bens et Bernard Magné

Fidèle à son goût pour l’exhaustivité, Perec nous offre dans ces Nouveaux jeux intéressants un éventail à peu près complet de jeux de lettres et de logique.





Frédérick Tristan
Le Singe égal du ciel

Roman
Chef-d’œuvre épique dans la lignée du Xiyou ji (La Pérégrination vers l’Ouest) et des meilleurs romans d’aventure, voici une fabuleuse saga initiatique à la chinoise.




Dominique Batraville
L’Ange de charbon

Roman
Cette autobiographie d’un rescapé en tenue de prêtre vodou, la tête dans les étoiles et le regard insolent, est secouée d’un bout à l’autre d’un grand éclat de rire, ultime réplique du séisme ravageur.




Auður Ava Ólafsdóttir
L’Exception

Roman traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson
Auður Ava Ólafsdóttir nous revient avec l’Exception, poursuivant son étude des mœurs de la société islandaise à travers un personnage bousculé par le sort qui prend sur lui, avec esprit et humour, toutes les méchantes drôleries de l’inconstance humaine.




Georges Perec
Perec/rinations

Présenté par Bernard Magné
Georges Perec nous offre, sous les apparences d’un jeu de piste ou d’un Paris mode d’emploi, un reflet miniature, jubilatoire et fidèle de son travail d’écrivain.




Eileen Chang
Love in a Fallen City

Roman traduit du chinois par Emmanuelle Péchenart
Il y a dans Love in a Fallen City un accent fitzgeraldien qui donne toute sa modernité à ce drame de la confrontation entre les mœurs traditionnelles chinoises et l’occidentalisation accélérée.




< 1 . 2 . 3 . 4 . 5 . 6 . 7 . 8 . 9 . 10 >


Andri Snær Magnason

Andri Snær Magnason est né à Reykjavík en 1973. Poète, dramaturge, essayiste, nouvelliste remarqué très tôt, il est aussi l’auteur d’un livre pour la jeunesse, les Enfants de la planète bleue (Gallimard, 2003), traduit en vingt-six langues.

LoveStar est son premier roman. Il a déjà été publié en Allemagne et aux États-Unis.