éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Raconte-moi la Terre


Le site de la librairie

Raconte-moi la Terre
14, rue du Plat
69002 Lyon
04 78 92 60 22
voir le plan
HORAIRES D’OUVERTURE
Du lundi au samedi de 10h à 19h30 - Le dimanche de 11h à 18h
Auður Ava Ólafsdóttir
L’Embellie
« C’est une grande bouffée d’air que l'on prend avec ce roman plein de charme et d’humour ! On savoure immédiatement cette histoire fraîche, drôle et émouvante, où l’auteur excelle à décrire ses personnages, leurs relations et les plaisirs minuscules de leur existence. On lit, et avec le sourire ! »




Abdelaziz Baraka Sakin
Le Messie du Darfour
« Tel un conteur, Abdelaziz Baraka Sakin nous plonge dans l'enfer du Darfour en mêlant humour et violence. Abderahman, jeune femme, rescapée du massacre de sa famille décide de se venger en tuant 10 janjawids, ces miliciens qui ont semé la terreur. Un roman pour mieux appréhender l’horreur de ce conflit. »




Jean-Marie Blas de Roblès
L’Île du Point Némo
« Bourré d'humour, d'érotisme et d'aventures farfelues ! L'auteur nous entraîne dans un voyage scientifique digne de Jules Verne avec un soupçon de Sherlock Holmes et une bonne dose d'île au trésor. »




Makenzy Orcel
Les Immortelles
« Voilà un premier roman insolent, comme un cri d'humanité, qui redonne un sens à la littérature. Une prostituée demande à l'un de ses clients d'écrire sur les victimes du séisme pour en faire des immortelles. Mais c'est surtout le récit de "la Petite" pute rebelle de la Grande Rue de Port-au-Prince. Un texte bouleversant qui se récite parfois plus qu'il ne se lit. »




Zoyâ Pirzâd
C’est moi qui éteins les lumières
« Quelques semaines dans la peau d'une femme au foyer arménienne. Un éveil à la conscience pour celle qui, tout en acceptant sa condition, aimerait être écoutée et respectée en tant que femme, mère, épouse, fille, sœur... Un beau portrait de femme tout en suggestion, alors qu'en toile de fond les femmes iraniennes obtiennent le droit de vote. »




Boubacar Boris Diop
Murambi, le livre des ossements
« Voici une réédition bienvenue d'un texte qui ne doit absolument pas se perdre. En 1997 une résidence d'auteurs "Rwanda : écrire par devoir de mémoire" est envoyée à Kigali pour quelques mois. Boubacar Boris Diop fait partie de ces auteurs qui reviendront transformés par ce qu'ils ont vus. En donnant la parole à la fois aux victimes et aux bourreaux, MURAMBI, LE LIVRE DES OSSEMENTS dévoile toute la complexité du génocide du Rwanda. Le ton est juste, puissant, chaque personnage soulève de nombreux questionnements : l'ignorance, la soumission, l'impossibilité du pardon, la culpabilité de survivre, le problème de la foi... et le silence de la France. La langue de Boubacar Boris Diop est d'une force rare, son sens du rythme et du silence est époustouflant ; il est certain que l'on n'oublie pas ses "mots-machettes", son but est donc accompli. »




Zoyâ Pirzâd
Un jour avant Pâques
« Ce roman rassemble trois périodes de la vie du narrateur ; son enfance dans sa famille arménienne à Téhéran et son amitié avec Tahareh, fille musulmane ; sa carrière de directeur d’école et le refus de voir sa fille épouser un musulman d’origine turc ; enfin, la mort de sa femme, épreuve dans laquelle il apprendra doucement à pardonner à sa fille.
Trois moments clés, trois veilles de Pâques. Un livre tout en contraste, qui nous plonge au cœur de la vie iranienne. »




Jean-Marie Blas de Roblès
Là où les tigres sont chez eux
« Une fin étrange et inattendue, beaucoup de questions à la clé, mais un roman captivant dont vous aurez du mal à sortir avant d’avoir fini la dernière page. »