éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Librairie Quantin


Contacter ce libraire
Le site de la librairie

Librairie Quantin
68, rue de la République
54300 Lunéville
03 83 73 22 35
voir le plan
HORAIRES D’OUVERTURE
lundi : 14-19h du mardi au samedi : 9-12h et 14-19h
Nii Ayikwei Parkes
Notre quelque part
« La petite amie d’un ministre découvre dans une case de brousse un corps putréfié. Un expert médico-légal est réquisitionné pour mener l'enquête… Un hommage loufoque à l’Afrique éternelle ! » Jean-Christophe




Auður Ava Ólafsdóttir
L’Embellie
 « Un roman qui porte bien son nom… Une trentenaire fraîchement quittée par son mari décide de partir pour le nord de l’Islande afin de se retrouver. Au cour de son errance islandaise, elle va faire de très belles rencontres, parfois cocasses, sublimées par la beauté des paysages décrits. Un voyage intime, initiatique et humain procurant ainsi à ce roman une certaine et poésie de la vie. » Cécile Lambert   




Bergsveinn Birgisson
La Lettre à Helga

« Il s’agit du premier roman traduit en français de Bergsveinn Birgisson et c’est une jolie découverte. Bjarni est veuf et sent venir la fin de sa vie. Dans sa maison de retraite, il va en accomplir l’ultime geste : écrire une lettre à Helga, la femme qu’il a aimée, désirée, mais n’a finalement pas épousée. Un amour secret et impossible. Voilà pour le contexte romanesque. À travers ce testament-confession, Bergsveinn Birgisson livre aussi un témoignage particulièrement sensible, juste et subtil sur la vie de berger éleveur de moutons, loin du tumulte de la capitale islandaise. On découvre la vie pastorale, les pêcheurs, le poisson à fumer, les gestes de tous les jours et en ce sens, ce livre est aussi une merveilleuse approche documentaire de l’Islande paysanne, et, au-delà, de ce pays totalement fascinant. Traduit d’abord en Allemagne où il a connu un très grand succès, le livre arrive en France et il ne faut pas le manquer. Bergsveinn Birgisson se révèle même un auteur à suivre  !  » 
Cécile Lambert




Hubert Haddad
Le Peintre d'éventail
« C’est un roman fascinant, émouvant, hypnotique, tant par le style littéraire employé, qui est envoûtant, que par les références et les recherches sur le Japon. »

Cécile Lambert




Hubert Haddad
Opium Poppy
« Opium Poppy, c’est l’histoire d’un enfant soldat qui a oublié son prénom, et qui sera baptisé Alam l’Évanoui par les humanitaires du dispensaire où il sera accueilli. Nous sommes en Afghanistan, dans une région montagneuse du Kandahar. Fils d’un cultivateur de pavots, le garçon assiste à la tragédie d’un pays dévasté par un demi-siècle de guerre. C’est à travers son regard que le lecteur découvre la vie des paysans pachtounes, l’absurdité des combats et des exactions, puis l’exode de Kandahar à Kaboul où des milliers d’orphelins vivent à la rue. C’est encore à travers ses aventures d’immigré clandestin, depuis Kaboul jusqu’aux banlieues parisiennes, en passant par les égouts de Rome, que se révèle à nos yeux le parcours de la drogue, du producteur au consommateur. Hubert Haddad, avec ce roman qui m’a fait penser au film ‘’Welcome’’ prend aux tripes. J’ai découvert cet auteur avec ‘’Palestine’’ qui a décroché le prix Renaudot Poche 2009 et le prix des cinq continents de la Francophonie 2008. C’est un grand écrivain. »

Cécile Lambert