éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Librairie Lettre et Merveilles


Contacter ce libraire
Le site de la librairie

Librairie Lettre et Merveilles
18, place de Grand Martroy
95300 Pontoise
01 30 32 28 80
voir le plan
HORAIRES D’OUVERTURE
Du mardi au samedi de 10h à 19h30
RESPONSABLE(S)
Laurence Hurard
Superficie : 80 m²
Références : 11 000
Librairie Lettre et Merveilles
Les livres nourrissent notre petit monde et lancent des ponts entre les uns et les autres.


Des livres sont vendus au 18 Place du Grand Martroy depuis plus d'un siècle. Combien de tour de Terre pourraient être fait avec toutes ces pages lues collées les unes avec les autres pour en faire un seul, improbablement borgesien. Il nous plaît d'emmener les lecteurs sur nos chemins de traverses littéraires tout en mettant un point d'honneur à considérer leurs lectures parfois plus convenues. Les livres nourrissent notre petit monde et lancent des ponts entre les uns et les autres.

Auður Ava Ólafsdóttir
L’Embellie
« À la fois touchant et cocasse […] un délicieux roman à savourer sans conditions. » Mélanie Le Loupp




Makenzy Orcel
Les Immortelles
« À la manière d'un chœur antique, le récit de cette femme devient un chant lyrique qui dit la souffrance et la stupeur. (...) Toutefois, c'est en même temps à une entreprise de construction que s'engage l'auteur en dressant le magnifique portrait de femmes libres. » Mélanie Le Loupp




Vaikom Muhammad Basheer
Le Talisman
Le coup de cœur de Mélanie Le Loupp.




Pascal Garnier
Cartons
Le coup de cœur de Mélanie Le Loupp.




Chantal Creusot
Mai en automne
Lu et conseillé par Mélanie Le Loupp.




Pascal Garnier
Le Grand Loin
Lu et conseillé par Mélanie Le Loupp.




Benny Barbash
Monsieur Sapiro
« C'est avec beaucoup d'esprit que Benny Barbash nous perd dans les méandres de l'âme humaine et surtout, c'est avec beaucoup de cynisme qu'il nous prouve à quel point l'homme peut-être misérable. Ainsi, il réussit à la perfection à déjouer tous les fils narratifs classiques et on se prend à espérer qu'il poursuivra dans ce style de roman si déroutant et passionnant à la fois ! »
Mélanie Le Loupp




Hubert Haddad
Opium Poppy
« Ce que la guerre prend à l'enfance »
« Comment peut-on perdre tout humanité alors qu'on est encore qu'un enfant ? À qui doit-on la perte de l'innocence ? Pourquoi aucune rédemption n'est-elle possible ? Le nouveau roman de Hubert Haddad s'attache à répondre à ces questions. Un roman bouleversant. »

Mélanie Le Loupp




Eduardo Antonio Parra
Les Limites de la nuit
« D'une maîtrise remarquable ! »




Hubert Haddad
Géométrie d’un rêve
« C'est, dans son ensemble, à lire comme un long poème. Hubert Haddad a la plume merveilleuse du conteur. Un vrai régal. »

Mélanie et Laurence




Jean-Luc Hennig
Brève histoire des fesses
« Point de vue original et sensible sur le derrière et son imaginaire. »

Mélanie et Laurence




Ricardo Piglia
Argent brûlé
« Tiré d'un fait divers, Argent brûlé nous entraîne à la suite de bandits pour qui tout va très mal tourner. Haletant et rudement bien mené. »

Mélanie et Laurence




Auður Ava Ólafsdóttir
Rosa candida
« Une lecture fort plaisante à travers laquelle le personnage principal éclot vers l’âge adulte. À la lecture, on ne peut que penser au Nom de la rose d’Eco sauf que dans Rosa candida la religion est érigée pour une rose à huit pétales. »
Mélanie et Laurence




Hwang Sok-yong
Shim Chong, fille vendue
« Un jour, alors qu’elle a à peine 15 ans, Chong est vendue par son père aveugle et miséreux. Sur le bateau qui la conduit vers son destin de concubine, elle devient Lenhwa. Dès lors, Lenhwa va connaître moult vies. Celle qui se met en tête d’être libre ne réussira que très tardivement à échapper à un sort toujours érigé par les hommes. Elle apprend rapidement à se servir de ses atouts et à se forger une volonté de fer à toute épreuve. Ainsi, elle se voit devenir tour à tour geisha, esclave sexuelle dans une maison close miteuse, riche concubine d’un Occidental ou encore épouse d’un prince… Grâce à un style qui laisse éclore quelques très beaux passages, Hwang Sok-yong offre au lecteur une fabuleuse plongée dans le monde asiatique. Le lecteur se voit réellement initié à l’histoire de la femme asiatique et aux infimes parts qu’elle peut prendre dans son destin ainsi que dans le monde mystérieux des geishas et de la prostitution qui y sont dépeints sans voile et surtout sans pudeur. De même, à travers ce destin est dépeinte une Asie aux rapports parfois difficiles avec l’Occident, aux règles et aux lois parfois très sévères. Finalement le lecteur finit envoûté par les effluves d’opium et avant tout par cette femme d’une sagesse et d’une volonté indomptables »

Mélanie Le Loupp