éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Librairie Le Bleuet


Contacter ce libraire

Librairie Le Bleuet
Place Saint-Just
04150 Banon
04 92 73 25 85
voir le plan
HORAIRES D’OUVERTURE
Tous les jours de 10h à 19h (jours fériés inclus) et de 10h à 20h en juillet-août.
RESPONSABLE(S)
Marc Gaucherand
ÉQUIPE
10 personnes
Superficie : 600 m²
Références : 70 000 titres
Librairie Le Bleuet
Aurélie et Dominique, en vigies du rayon littérature au Bleuet à Banon.


La librairie Le Bleuet a été créée il y a bientôt 20 ans par Joël Gattefossé, qui était à l'époque menuisier. Depuis, la librairie ne cesse de s'agrandir : la surface de vente occupe désormais trois niveaux, sans compter les deux jardins bientôt ouverts en été. Grâce à un étonnant bouche-à-oreille, la fréquentation de la librairie augmente elle aussi d’année en année. C'est la plus grande librairie indépendante de France en milieu rural.

Le Bleuet est atypique à plus d’un titre : d’abord par la richesse de son offre et l’attention portée aux titres du fonds plutôt qu’aux nouveautés ; mais aussi par son implantation rurale dans un petit village du Lubéron, à quelques dizaines de kilomètres d’Apt ou de Manosque.

Pour plus d’informations, cliquez ici et ici.

Hwang Sok-yong
Shim Chong, fille vendue
« Le destin d’une jeune coréenne vendue à l’âge de quinze ans, fille de joie dans une Corée en proie à un commerce illégal important. Un récit plein de sensualité, de force et d’un désir de liberté toujours plus grand...
L'écriture de Hwang Sok-yong sert très justement le parcours de cette femme courageuse sans sombrer dans une description trop sordide des lieux qu'elle est forcée de fréquenter et des situations qu'on la contraint de vivre.
J'ai trouvé l'écriture forte, poétique, imagée et sensuelle, à l'image de Shim Chong qui, subissant chaque étape de sa vie, n'en reste pas moins une jeune femme solide, sensuelle et libre à l'intérieur. »

Aurélie