éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Librairie La Réserve


Contacter ce libraire
Le site de la librairie

Librairie La Réserve
81, avenue Jean-Jaurès
78711 Mantes-la-Ville
01 30 94 53 23
voir le plan
HORAIRES D’OUVERTURE
Du mardi au samedi de 10h à 19h.
RESPONSABLE(S)
Stéphane Bernard
ÉQUIPE
six libraires
Superficie : 220 m²
Références : 35 000 titres


 

C’est à l’initiative de Stéphane Bernard et de cinq amis et associés que la Réserve ouvre une première fois ses portes en 1977, dans un local de 50 m2 à Mantes-la-Jolie. En 1984, la librairie s’agrandit d’un étage. Mais c’est 10 ans plus tard, en 2004, que la Réserve prend vraiment de l’ampleur en s’installant sur 220 m2 dans un ancien entrepôt de fruits et légumes qu’elle partage avec la biocoop du Mantois. Le partenariat est original, et riche en perspectives : Benoit Delmotte, qui avait rejoint la librairie en 1981, a l’intention d’ouvrir une deuxième biocoop à Epônes, à 10 km de Mantes… mais pas sans la Réserve, c’est promis !

 

Makenzy Orcel
Les Immortelles
Coup de cœur de Delphine Gorreguès




Marcus Malte
Garden of love
Le coup de cœur de Delphine Gorreguès.




Auður Ava Ólafsdóttir
Rosa candida
« Ce jeune homme est un candide attendrissant et drôle, qui aime la vie telle qu’elle est, avec une simplicité authentique, dans une symbiose totale avec la nature et le végétal en particulier. Quoi qu’il arrive, la vie s’écoule paisiblement, nous sommes enveloppés dans une lecture en état de grâce, emplie de douceur et de profondeur à la fois.
Autour de lui gravitent des personnages également savoureux, comme le moine cinéphile et amateur de liqueur. Sensibilité, justesse psychologique, clarté et poésie de l’écriture, situation originale, tout concourt à rendre les personnages attachants.
Bref, un bonheur de lecture qui rappelle en écho l’écrivain finnois Paasilinna, et toute la saveur étrange et lumineuse de la littérature scandinave. Une littérature reposante, où tout est dédramatisé sans mièvrerie et cependant très réaliste. »
Josiane - Bibliothécaire
Cercle de lecteurs de La Réserve




Enrique Serpa
Contrebande
« Dans un style fluide, Enrique Serpa nous entraîne dans un roman d’aventures plein d’allant. Mais c’est aussi une radiographie de la vie cubaine dans les années vingt (les bas-fonds de la Havane, les bars mal famés, les prostituées), qui nous ouvre la voie sur la révolution de 1933. Écrit en 1938, et pour la première fois traduit en France, ce texte n’a rien perdu de sa saveur. À consommer sans modération. »
Delphine Gorréguès