éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

L'Improbable librairie


Contacter ce libraire
Le site de la librairie

L'Improbable librairie
Les Tessonnières
86140 Saint-Genest-d'Ambière
05.49.20.19.47
voir le plan
HORAIRES D’OUVERTURE
mercredi, vendredi et dimanche de 14h à 19h, le samedi de 10h 12h et de 14h à 19h
Auður Ava Ólafsdóttir
Rosa candida
« Nous avons aimé cette histoire poétique et délicate. Il s'agit d'une sorte de roman d'apprentissage qui suit le périple du jeune Arnljótur depuis son Islande natale jusqu'à une roseraie oubliée, sorte de jardin merveilleux auquel il doit redonner vie à l'aide de quelques boutures d'une rose à huit pétales, la Rosa candida... »
Éléonore




Zoyâ Pirzâd
C’est moi qui éteins les lumières
« Nous avons aimé l'histoire de cette mère de famille arménienne d'Iran qui voit son monde chamboulé par l'arrivée de nouveaux voisins dans la maison d'en face et qui aspire à être davantage considérée dans une société essentiellement patriarcale.
On connait finalement très peu de choses de l'Iran et ce roman donne véritablement envie d'en savoir davantage sur ce pays. L'écriture et l'histoire rappellent à divers égards les romans de Jane Austen. La description à la fois pleine d'humour et caustique d'une communauté très fermée ne sont en effet pas sans rappeler l'auteure britannique. Nous avons aimé ce personnage de Clarisse très maternel et généreux, mais aussi assez passif et contemplatif, qui aimerait avoir le temps de parler de littérature et de se laisser aller à un amour impossible... Un très beau roman vraiment poétique... Et ce qui ne gâche rien, la couverture des éditions Zulma est en elle-même une véritable invitation au voyage littéraire.... »
Éléonore