éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

L'Arbre à Lettres Bastille


Contacter ce libraire
Le site de la librairie

L'Arbre à Lettres Bastille
62, rue du Faubourg Saint Antoine
75012 Paris
0153338223
voir le plan
HORAIRES D’OUVERTURE
Du lundi au samedi : 10h-20h & dimanche: 14h-22h
"UNE HISTOIRE… C’est en 1980 que la première librairie L’ARBRE A LETTRES a été créée à Paris près de la rue Mouffetard. Aujourd’hui il y a 3 autres librairies ARBRE A LETTRES, à Bastille, à Denfert-Rochereau et République."



Hubert Haddad
Premières neiges sur Pondichéry
« Hubert Haddad nous transporte dans un univers sensuel et fabuleux, indéniablement beau et brutal. Et comme toujours c'est sublime. » Christophe Gilquin




Abdourahman A. Waberi
La Divine Chanson
« Des moments vraiment de magie pure (...) Ce texte là s'apprécie essentiellement pour sa qualité littéraire. Il y a beaucoup de passages qui sont de la prose proche de la poésie. »




Jean-Marie Blas de Roblès
L’Île du Point Némo
« Génial ! Je me suis régalé pendant 450 pages, quel texte ! » Adrien Servières




R. K. Narayan
Le Guide et la Danseuse
Coup de cœur d'Élodie Marillier.




Miquel de Palol
Phrixos le fou
« Ni un peu, ni beaucoup, ni même passionnément, mais bien absolument à la folie. Voilà comme nous aimons le premier volet du "Jardin des sept crépuscules" de l’Espagnol Miquel de Palol. Une guerre nucléaire a éclaté. A Barcelone, la ville n’est plus que le fantôme d’elle-même : scènes de pillage, de panique, etc., toute civilisation tombe peu à peu en ruines. Un jeune homme, le narrateur, se voit offerte l’opportunité de quitter la cité catalane pour se mettre en sécurité. Perché au sommet de montagnes isolées, un abri l’attend, où d’autres ont déjà trouvé refuge. Au terme de son voyage, bien loin de tout ce qu’il imaginait, c’est une véritable forteresse aux allures de palais qu’il découvre. Une architecture d’un faste hors-norme, des œuvres d’art d’un luxe rare, un aménagement des plus raffinés, quelques passages secrets ou encore un mystérieux jardin où croît une végétation dont l’existence à cette altitude défie les lois de la nature : le lieu se révèle peu à peu des plus sublimes et surprenants. Et les autres « réfugiés », tous éminents représentants de la haute société internationale, ne vont pas moins l’étonner. Dans ce décor somptueux, ils semblent oublier totalement les événements qui bouleversent la planète. Entre incompréhension et indignation, notre héros hésite à réagir et faire connaître ses sentiments, quand bientôt les discussions s’orientent vers l’histoire de la banque Mir, établissement parmi les plus puissants au monde. À tour de parole, les uns et les autres livrent une version de faits dont ils ont parfois été les acteurs principaux, et auxquels certains parmi les hôtes et auditeurs présents ont pu prendre part (où nous apprenons, en même temps que le héros, combien de proche en proche tous ici sont impliqués). Trois journées s’écoulent ainsi, au cours desquelles se dévoilent les différents pans d’une histoire en forme de saga familiale, où interviennent économie et politique, où s’invite une chasse au trésor, et dont les multiples acteurs voient leurs relations évoluer au gré des alliances et des conflits. Amour, amitié, complots, trahison, chantage, lutte pour le pouvoir : les récits qui se succèdent recèlent leurs révélations et leurs zones d’ombre sur les membres de la famille Mir et ceux qui gravitent autour, hommes et femmes dont le destin les apparenterait vite aux descendants des grandes tragédies grecques. Et nous voilà, à l’instar du narrateur, totalement happé, tout autant captif de cette saga qu’ébloui et conquis par la maestria avec laquelle l’auteur mène sa fiction, multipliant histoires et sous-intrigues sans jamais perdre (ni nous faire perdre) le fil de son récit, ménageant ici et là quelques intermèdes et s’amusant aussi à glisser quelques pistes dont il faudra attendre pour savoir enfin si elles sont fausses ou non (rien de mieux que l’entretien de certain mystère pour créer le suspense et susciter cette attente qui font les lecteurs fervents et assidus). Le livre refermé, on a alors plus que très envie d’abord de remercier les éditions Zulma pour nous avoir fait découvrir l’œuvre de Miquel de Palol, et ensuite de leur demander qu’elles ne tardent pas trop à nous offrir les deux autres opus de ce Jardin des sept crépuscules. Car déjà il nous tarde vraiment trop de remonter à bord de cette formidable machine à voyager. Imaginez, immense et magnifique, comptant autant de portes à pousser que de surprises à découvrir, un vaisseau que des cales aux ponts on imaginerait sans fin pouvoir explorer ; un bâtiment abritant un dédale de salles et de pièces toutes porteuses de secrets ; bref, un engin conçu pour vous faire oublier tout des rivages quittés et dont la destination, s’il vous importe bien de la connaître, se laisse toutefois peu à peu éclipser par le plaisir que vous prenez à la traversée. Eh bien, Phrixos le fou est un tel navire. Qui alors pour ne vouloir embarquer ? Et qui, ayant déjà goûté à cette aventure, pour ne plus dès lors espérer que cette unique chose : voir les amarres de nouveau jetées ? Vous l’aurez compris, nous sommes enthousiaste, de la plus heureuse et furieuse des façons.»

Elodie




Hubert Haddad
Palestine
« Cham, jeune soldat israélien, est victime d’un attentat et perd la mémoire. Recueilli par une vieille Palestinienne aveugle qui le prend pour son fils, il devient Nessim et rêve bientôt de se faire martyr… Hubert Haddad livre une fable engagée sur la vacuité de la guerre et sur une certaine forme de stupidité humaine. »

Gazette – sélection des librairies L’Arbre à Lettres, n° 5, été 2007




Zoyâ Pirzâd
Le Goût âpre des kakis
« Chroniques douces amères de la vie amoureuse des jeunes Iraniens. En cinq nouvelles, Zoyâ Pirzâd traite avec férocité et tendresse les méandres de l’amour au quotidien. »

Gazette – sélection des librairies L’Arbre à Lettres, n° 10, été 2009




Eun Hee-kyung
Les Boîtes de ma femme
« Cinq récits qui nous parlent de la découverte du jardin secret des femmes par leur homme. De ces textes poétiques, intenses et parfois bouleversants émerge ironiquement une chronique des mœurs de la Corée américanisée de Séoul. »

Gazette – sélection des librairies L’Arbre à Lettres, n° 10, été 2009




Jean-Marie Blas de Roblès
Là où les tigres sont chez eux
« Pas moins de cinq récits s’entremêlent dans ce pavé : parmi eux la biographie d’Athanase Kircher, jésuite du XVIIe siècle pour le moins étonnant, esprit curieux et touche-à-tout qui allie réussite et échecs cuisants ; et puis une fresque époustouflante du Brésil d’aujourd’hui, mélange d’expéditions en forêt équatoriale et de déambulations alcoolisées sur les plages… Un tour de force romanesque relie ces histoires les unes aux autres pour le plaisir du lecteur. »

Gazette – sélection des librairies L’Arbre à Lettres, n° 8, automne 2008




Pascal Garnier
La Théorie du panda
« Dans un village breton débarque Gabriel, un homme mystérieux, réservé sur son passé, mais extrêmement serviable et attentif à chaque habitant. Seulement, les apparences sont trompeuses. »

Gazette – sélection des librairies L’Arbre à Lettres, n° 7, été 2008




Benny Barbash
My First Sony
« Un enfant de dix ans enregistre sur son magnétophone tout ce qui se dit autour de lui et l’on découvre alors entre rires et larmes toute l’histoire du jeune État d’Israël. »

Gazette – sélection des librairies L’Arbre à Lettres, n° 7, été 2008




Alexandre Bergamini
Cargo mélancolie
« L’auteur promène son âme en deuil de port en port, du Moyen-Orient au Grand Nord : voilà une invitation au voyage émouvante, contée dans une langue magnifique, emprunte de sensualité. »

Gazette – sélection des librairies L’Arbre à Lettres, n° 7, été 2008




Enrique Serpa
Contrebande
Contrebande fait partie de la sélection de la librairie.