éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Littératures anglophones d'Afrique


  Tous     Grands formats     Livres numériques     Poches Z/a

trier par   Date de parution   Auteur   Titre

A. Igoni Barrett
Love is Power, ou quelque chose comme ça

Nouvelles traduites de l’anglais (Nigeria) par Sika Fakambi

« Igoni Barrett est incontestablement l'une des plumes les plus redoutables et modernes du continent. » Jeune Afrique

Une descente phénoménale dans un Lagos ultra-contemporain, vibrant d’envie, de violence et d’espoir, où tous les mondes sont possibles.





Snapshots — Nouvelles voix du Caine Prize

NoViolet Bulawayo (Zimbabwe), Constance Myburgh (Afrique du Sud), Olufemi Terry (Sierra Leone), Rotimi Babatunde, Tope Folarin et Chinelo Okparanta (Nigeria) – Nouvelles traduites de l’anglais par Sika Fakambi.
Cette sélection de six longues nouvelles, saluées par le Caine Prize, démontre superbement l’originalité et la puissance d’invention de cette toute jeune génération d’écrivains.




Nii Ayikwei Parkes
Notre quelque part

Roman traduit de l’anglais (Ghana) par Sika Fakambi

Meilleur premier roman étranger, sélection Lire
Prix Mahogany

Prix Laure Bataillon 2014 de la meilleure œuvre traduite
Prix Baudelaire de la traduction 2014
Porté à merveille par une traduction qui mêle français classique et langue populaire d’Afrique de l’Ouest, ce roman époustouflant nous laisse pantelants, heureux de la traversée d’un monde si singulier.






A. Igoni Barrett

A. Igoni Barrett est né à Port Harcourt, au Nigeria en 1979. Il est l’un des plus remarquables tenants d’une nouvelle génération d’écrivains d’Afrique anglophone, faisant monter sa voix d’un pays en expansion volcanique.

Love is Power, ou quelque chose comme ça est traduit par la talentueuse Sika Fakambi (Prix Baudelaire de la traduction et Prix Laure Bataillon de la traduction 2014 pour Notre quelque part, de Nii Ayikwei Parkes, traduit de l’anglais (Ghana) et paru chez Zulma).