éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Coups de cœur des libraires


Librairie Tournez la Page
« Les éditions Zulma ont choisi une couverture délicieuse pour ce livre précieux : roman unique de Chantal Creusot, dont on ne peut que regretter après l'avoir lu, qu'il n'y en ait pas d'autres. Une écriture soignée, élégante, vive, une composition tellement maîtrisée que le lecteur jamais ne se perd en dépit des nombreux personnages, cette histoire commence au sortir de la Grande guerre jusqu'aux années cinquante et nous raconte la province, à la manière d'un Maupassant dont le cynisme le cèderait à la délicatesse. Nous suivons ainsi la vie de quatre familles et de la ville où elles évoluent, se croisant,se réunissant, se jugeant aussi. Chantal Creusot raconte les joies et tristesses du mariage, l'éducation des enfants, quelle que soit la classe sociale, les espoirs, les désillusions, les adultères et compromissions, les morts aussi et le deuil qu'il faut vivre dans cette province encore très engluée de principes. Couverture rose mais pas d'eau de rose, plutôt le très beau portrait impressionniste d'une première moitié du XXe siècle. » Hélène Camus
Librairie Broglie
Le coup de cœur de Patricia Bruckmann.
Librairie Lamartine
« Tout commence avec l'innocente Marie Granville, servante d'une riche ferme du Cotentin. L'admirable portrait de cette ingénue ouvre un roman gigogne qui se déploie de chapitre en chapitre...Fresque aux abords feutrés, soudain déchirante, "Mai en automne" restitue avec une incroyable acuité romanesque l'éclat brut des passions, cette pure énergie qui ébranle les êtres jusque-là suspendus au simple égarement de la vie qui passe. Un roman magistral. »
L’Esperluète
Le coup de cœur de Frédérique Garcia.
Librairie Lettre et Merveilles
Lu et conseillé par Mélanie Le Loupp.
Librairie Saint-Pierre
Lu et conseillé par Simone Roche.
Pages après Pages
Le coup de cœur de Béatrice Putégnat.
Librairie Ravy
« Voici la chronique d'une petite ville du Cotentin dans les années 1940-1960. On découvre et suit plusieurs personnages plus marquants les uns que les autres, le tout servi par une écriture très classique digne des plus grands. Un gros coup de cœur ! » Valérie
La Librairie Générale
« Avec Mai en automne, Chantal Creusot nous entraîne dans l'effervescence d'une petite ville du Cotentin au sortir de la guerre, où les émois adolescents consolent les amours perdues des parents, et où les destinées inviduelles et familiales se croisent et s'entremêlent au détour des ruelles. Dans l'intimité des familles Laribière, Lamaury, Vuillard, Darban et Laloy, c'est avec beaucoup d'élégance et une très belle écriture que l'auteur déroule cette fresque sociale et sentimentale que l'on se plaît à découvrir page après page... mais qui, à notre grand regret, restera son premier et unique roman. »
Librairie - café Soif de lire
« Entre Balzac et Chabrol ! Magistral ! Mon gros coup de cœur du printemps ! Chantal Creusot n'a laissé qu'un unique roman mais quel roman ! On y suit le destin de cinq familles de la sortie de la Grande Guerre jusqu'aux années 50. Toutes les passions, désillusions, hypocrisies humaines y sont disséquées d'une plume vive et acérée. Dans cette petite ville provinciale : on se marie, mais pas toujours par amour, on jauge, on envie, on ment, on triche, on épie .... on meurt aussi. Un roman aux accents balzaciens (pour les lecteurs) et qui ravira les inconditionnels de Claude Chabrol pour les cinéphiles). Ne passez surtout pas à côté de ce magnifique opus ! » Jennifer Le Morvan
Librairie du Renard
Le coup de cœur de Valérie Lelouarn.
Librairie du Théâtre Zannini
« Comment aborder ce roman ? Le premier chapitre nous happe par sa fluidité. Et puis les personnages prennent vie. 1939. La guerre est là. Nous voyons défiler des hommes et des femmes de conditions différentes, mais qui ont tous des chemins de vie qui se croisent : Mme Lamaury, la libraire, et ses deux filles de caractère opposé. Marianne, fille de Pierre et Lucile, fort capricieuse. Peut-être car elle est trop livrée à elle-même ? Les adultes sont très absorbés par leurs désirs. Quant aux mères, l'indolence et le confort acquis, elles ne maîtrisent pas la fougue et la jeunesse de leurs rejetons. La liberté dérange aussi. Hélène en est la preuve.Tableau réel d'un village du Cotentin, pendant et après la guerre, qui nous dépeint le moi profond de ces villageois aux rêves inassouvis, pour lesquels les convenances et le devoir étaient obligatoires. » Lydie Zannini
Librairie Lune et l'Autre
Le coup de cœur de Marie Marcon.
Librairie M’Lire
Le coup de cœur de la librairie.
Les Gourmands lisent
« Mai en automne fait partie de ces romans qui vous font du bien. » Julie
Librairie La Boîte à Livres
« Une rareté que ce roman à la fois populaire et extrêmement littéraire. Il s'approprie les codes de la saga familiale, laquelle met en scène plusieurs familles d'une petite ville du Cotentin, des années 20 au début des années 50. Tout est construit autour des failles des personnages, coincés dans un monde étriqué. Colère et mélancolie imprègnent ce superbe texte. »
Détours
Le coup de cœur de la librairie.
Librairie des Arcades
Le coup de cœur de Nathalie Bray.
Librairie du Parc
« Mai en automne est une chronique familiale qui se passe dans la Normandie des années quarante. L'auteur nous raconte les destinées de plusieurs familles - les Vuillard, les Lamaury et les Laribière - mais en se focalisant sur certains personnages, tous féminins : Solange Laribière et ses amours malheureuses, Marianne Vuillard et sa folie, Hélène Darban et son désespoir, et enfin la jeune et étrange Marie Granville. Premier et unique roman de Chantal Creusot, Mai en automne n'est pas une simple histoire remplie de "destins de femmes". Ici, point de romantisme déplacé, ni de grands sentiments, même si tout cela se passe essentiellement pendant la guerre, contexte dramatique qui reste en retrait pendant tout le roman. Tout est dans l'esquisse et l'ambivalence et c'est ce qui fait le charme de ce livre, qui sort des sentiers battus. Dommage que Chantal Creusot, aujourd'hui décédée, n'écrira pas d'autres livres, j'aurais aimé continuer à découvrir son univers... »
Librairie Classique
Coup de cœur d'Odile Frondas
Librairie les Cahiers de Lamartine
Coup de cœur d'Aude Blanc
Le Détour
Coup de cœur de Fany
Librairie La Mandragore
Coup de cœur de Laëtitia
Librairie Trait d'union
« Un beau grand roman. » Bénédicte Déprez
Librairie La Buissonnière
« Un roman magnifique, tout en douceur et en sensibilité, une belle découverte. » Manuel Hirbec
Librairie Le Failler
« Une écriture svelte et classique, un livre dont on ressort plus vivante encore, regrettant qu'il soit le premier et le dernier de cette auteur flaubertine. » Marie B.
La Librairie des Halles
« À travers son unique oeuvre, Chantal Creuzot nous livre la chronique douce amère de la vie de province normande de l’entre-deux guerres aux années cinquante. De multiples portraits de femmes, dont les destins s’entrecroisent mais ne se rencontrent pas toujours, les classes sociales étant difficilement franchissables. Des femmes de la campagne simples et solides, des "petites bourgeoises" femmes de notables qui s’ennuient, et parmi elles quelques unes auront le courage de l’émancipation, annonçant ainsi le mouvement social qui bouleversera le statut de la femme tout au long du XXème siècle. L’écriture est précise, sensible et si Irène Némirovski et Flaubert s’étaient rencontrés, ils auraient pu reconnaitre en Chantal Creuzot une héritière... » Florence de Mornac
La Passerelle
Coup de cœur de Véronique Mutrel
Librairie Mot à Mot
« Quelque part dans le Cotentin de l'entre-deux guerres… Nous y suivons le destin de plusieurs familles sur deux générations. Entre le monde rural et la petite bourgeoisie, les destins se croisent… Des scènes de vie provinciale de la deuxième moitié du XXe siècle nous sont livrées avec justesse et finesse dans cet ouvrage. Un premier roman magnifique, qui sort ces jours-ci en poche aux éditions Zulma. »
Librairie Delamain
« En nous glissant dans l'intimité de chacune des quatre familles qui brossent le portrait d'une petite ville de province, nous sommes saisis par le tragique de la vie qui n'épargne personne. Un roman poignant dans lequel l'amour frappe autant que la mort. »
Librairie Mille et une pages
« La magie de l'écriture porte le merveilleux MAI EN AUTOMNE, unique roman de Chantal Creusot, morte peu de temps après l'avoir achevé. Le cadre, le Cotentin des années 1930 à 1950, est aussi important que les personnages, nombreux, plusieurs familles que l'on découvre et qui peuplent ce texte à l'harmonie classique, dont les spirales se déroulent avec élégance, rappelant les univers de Balzac, Flaubert ou Maupassant, autant dire ce que la littérature française a su créer de plus parfait. Les passions humaines les plus intenses s'y déploient, celles qui mènent à la guerre comme au mensonge amoureux, et on s'y laisse glisser avec bonheur. »
Librairie Mollat
« Un roman d'une élégance rare, un bijou ! »
Librairie Pax
« Romancière disparue prématurement, Chantal Creusot nous a laissé un livre beau comme un classique ! La Cotentin, pendant & après la 2ème guerre mondiale, des hommes, des femmes, des enfants aux prises avec leurs passions, les désatres et évenements de l'histoire. Un beau et grand roman. »