éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Coups de cœur des libraires


Les Insulaires et autres romans (noirs)
Librairie Pantoute
« Les œuvres de Pascal Garnier s'apprécient comme du bon vin. Zulma réédite pour les amateurs une compilation de trois de ses histoires. Celles-ci sont excellentes et du plus pur style roman noir. L'auteur a l'art de dépeindre des personnages attachants emplis de réalisme, ce qui est effrayant quand l'on voit jusqu'où ils peuvent sombrer à cause d'un malheureux concours de circonstances. Dans La place du mort, un homme se retrouve du jour au lendemain veuf et cocu, et développe une obsession pour la conjointe de l'amant de sa femme. Expliqué en ces termes cela peut paraître abracadabrant mais la particularité de Pascal Garnier est justement son aisance à créer, à partir de situations anodines, des imbroglios dignes des meilleurs scénaristes. Ce premier roman est absolument décapant et bourré d'humour. Pour Les Insulaires, c'est l'histoire d'un homme qui en venant enterrer sa mère, tombe sur son amour d'adolescent. Cette dernière, disponible, est prête à tout pour leur reconstruire une histoire malgré les casseroles qu'ils traînent. Enfin, Trop près du bord raconte comment une sympathique retraitée peut sortir de son rôle de femme parfaite pour l'amour d'un homme rencontré depuis seulement quelques jours. Ces trois romans sont vifs, se dévorent à toute vitesse et laissent à chaque fois sur le carreau. A découvrir et à déguster. » Tania Massault
Librairie - café Soif de lire
« Voici trois chefs-d’œuvre d’humour noir aux rebondissements rocambolesques. On y retrouve tout l’univers de Pascal Garnier, à la fois tendre et cruel, habité de personnages dont le quotidien dérape en aventures qu’on trouve, d’ordinaire, à la page des faits divers. Dans La Place du mort, un homme tranquille se découvre veuf… et trompé. Les Insulaires conte les retrouvailles hasardeuses de deux amants, coupables d’une folie homicide. Et dans Trop près du bord, on s’attache à Éliette, veuve sexagénaire isolée dans sa villa ardéchoise, qui s’acoquine bien malgré elle avec un petit truand frais sorti de prison. Mais on n’a rien dit de l’art de Pascal Garnier si on oublie l’écriture, étonnamment visuelle, cousue de mots d’esprit et de croquis à main levée : le monde qui nous entoure est le plus mal connu, Garnier nous en restitue le fond humain d’une plume admirable. [...] Un grand écrivain, méconnu, et dont les romans exploraient l’univers des petites gens. »
Librairie Mary
« Voici la ré-édition de trois romans noirs sublimés par les éditions Zulma dans une présentation à l'habituelle superbe, de P. Garnier le "styliste du détail juste". Des collisions de vies simples, des formules évidentes et pourtant jamais vues, de l'humour ciselé, parfois mordant, souvent coupant, voilà le programme. Ici, pas de détails du quotidien avant de plonger dans la noirceur, à la Douglas Kennedy, non, ici la noirceur embaume le quotidien d'un piment doux-amer et le tout est sculpté comme un Rodin. Certains des textes délivrent d'autre part une langueur idéale pour une lecture au soleil. » Frédéric Hélary
Calligrammes
Lu et conseillé par Magali Bancherelle
Interlignes
« Dans le style de Simenon avec quelque chose de certains Boileau-Narcejac, des situations anodines pouvant survenir à tout un chacun, personnages bien campés dans le réel et finement étudiés, de ces situations quasi quotidiennes mais qui virent de manière inattendue. Du roman noir, bien noir. » Marie-Hélène et Frédéric