éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Coups de cœur des libraires


Librairie La Buissonnière
« Il porte le bandeau "Sublime Japon". Je comprends bien que l'éditeur ne puisse y porter un bandeau "sublime roman, sublime langue, sublime Hubert Haddad". C'est donc le libraire que le fera... Le roman est magnifique, apaisant. C'est très beau et très fort cette idée d'inachevé qui porte l'art et les êtres, qui en est peut-être l'essence même. Comme de vivre et de créer parmi les failles qui nous entourent, celles des individus comme celles de la Terre. En refermant ce matin l'éventail, alors que le jour se levait, je me suis dit qu'Hubert Haddad était un peu comme le souffle du vent qui soulevant les feuilles des arbres donne à entendre leur bruissement, à voir leur éclat, à distinguer leurs nuances : sa voix soulève les mots et la langue, en fait jaillir de page en page la beauté, les vibrations, le relief. Le plaisir de lecture est immense. On se rêve vraiment à lire "Le peintre d'éventail" au pied d'un arbre, sous l'ombre d'un feuillage ou lové entre deux branches. Bon, là c'est l'hiver et il fait très froid. Ensuite, le jour s'est levé : j'ai vu l'état lamentable de mon jardin, mais je l'ai regardé autrement... » Manuel
Librairie du Rivage
« Le Japon est un univers culturel qui fascine et déroute. Il faut l’extrême sensibilité d’Hubert Haddad pour ciseler dans un court roman une fable mêlant la tradition éternelle et vitale avec la fragilité de l’équilibre sur lequel repose toute chose et tout individu. Le peintre d’éventail, qui entretient un jardin idéal, est aussi un sage attentif à la transmission de son savoir. Tel le peintre, Hubert Haddad pose ses personnages et leur décor, sans oublier les ombres. L’actualité et sa violence viendront saccager la sérénité et rompre le charme, pour construire autre chose, autrement... Les textes d’Hubert Haddad sont des perles noires qui reflètent nos vies, nos souffrances et nos joies, sublimées par la force des mots et la magie des images.» Patrick Frêche
L’Autre Rive
« Un délice ! » Louise Theobald
Librairie Lucioles
« C'est magnifique ! » Renaud Junillon
Fontaine Auteuil
« Lorsque le style rencontre le récit avec une telle délicatesse, le lecteur ne peut qu'être pris dans l'ivresse poétique où Hubert Haddad l invite. Sublime livre que voici! » Julien D.
Librairie Mollat
« Ce livre est probablement un des plus beaux hommages que l’on puisse faire au Japon (...) Un incontournable de ce début d’année. » Librairie Mollat
La Librairie du Tramway
« Un Japon poétique servi par une langue splendide. Encore une fois, Hubert Haddad nous régale ! » » Romain Vachoux
Librairie Lamartine
« Majestueux» » Stanislas Rigot
Librairie Sauramps
Lu et conseillé par Alain Monge
Librairie Quantin
« C’est un roman fascinant, émouvant, hypnotique, tant par le style littéraire employé, qui est envoûtant, que par les références et les recherches sur le Japon. » Cécile Lambert
Librairie Le Divan
« Sublime: Hubert Haddad au sommet de son art nous offre tout en poésie la beauté ancestrale du Japon et la douleur de sa récente catastrophe. Les Haïkus ponctuent merveilleusement le roman et les deux livres se parlent et s'interpellent. Une brillante réussite. » Valérie Caffier
Librairie Saint-Pierre
Lu et conseillé par Simone Roche.
Librairie Le Grenier
« Dans une langue savoureuse, pleine de poésie, Hubert Haddad nous offre un roman d'une grande justesse. Entre un Japon fantasmé (les paysages apaisants, l'art du zen, la calligraphie...) et la réalité d'un pays qui n'aura pas été épargné par les catastrophes, Le peintre d'éventail mêle habilement tragédie et prose contemplative. Un des grands romans de ce début d'année» Gaël
La Maison vieille
Coup de cœur de Tatiana Tourjansky.
Librairie L'Armitière
Coup de cœur de la librairie
Librairie La Boîte à Livres
Coup de cœur de la librairie
Librairie - café Soif de lire
Un roman plein de grâce ! C'est au fin fond de la contrée d'Atôra, au nord-est de l'île de Honshu, que Matabei se retire pour échapper à la fureur du monde. Dans cet endroit perdu entre montagnes et Pacifique, se cache la paisible pension de Dame Hison dont Matabei apprend à connaître les habitués, tous personnages singuliers et fantasques. Attenant à l'auberge se déploie un jardin hors du temps. Insensiblement, Matabei s'attache au vieux jardinier et découvre en lui un extraordinaire peintre d'éventail. Il devient le disciple dévoué de maître Osaki. Après quelques pages de ce roman, je me surprends à chercher le nom de l'auteur ? Je ne me suis pas trompée, c'est bel et bien un roman de Hubert Haddad. Véritable caméléon, palestinien dans «Palestine», afghan dans «Opium Poppy», Hubert Haddad devient japonais dans «Le peintre d'éventail». L'immersion est totale. La description des lieux, des objets, des gestes est d'une précision exquise, à l'orientale ; le temps, fluide, s'écoule lentement, au rythme des saisons et des traits de pinceaux. À lire également, comme une oeuvre dans l'oeuvre, un jardin dans le jardin : "Les Haïkus du peintre d'éventail". Jennifer Le Morvan
Librairie Le Grand Cercle
« Coup de coeur sur le Peintre d'éventail: il est juste superbe! Il montre bien toute la poésie que l'on peut trouver en chaque chose, et sa fin est vraiment étonnante. » Charlotte Roux
Folies d’encre
« Un petit bijou d'écriture dans lequel Hubert HADDAD convoque toute la grâce atemporelle du japon en un bel hommage à l'art nippon. Où l'esthétique du jardin s'élabore comme une peinture sur éventail ou un délicat haïku. »
Librairie Passages
« Une vie retirée dans une pension loin du monde, où il est question de passion et d'humilité : de l'artiste face à la nature et de l'homme face à lui-même. L'écriture lumineuse de Hubert Haddad effleure le papier et trace un roman d'une infinie poésie. »
Rêves de Mots
Le coup de cœur d'Isabelle Le Borgne.
Librairie Le Cyprès
Coup de cœur de la librairie
Librairie Coiffard
Coup de cœur de la librairie.
La Passerelle
Coup de cœur de Véronique Mutrel
Librairie La 25eme Heure
Coup de cœur d'Armelle Ringeval
Librairie Chantelivre
Coup de cœur de Greta Meunier
Librairie Cheminant
« Un roman empli de délicatesse et de poésie. Un splendide hymne à la nature. Aussi magique qu'un tableau d'Hokusai. » Sophie Bourhis
Librairie 47° Nord
« Ce récit poétique nous entraîne vers ce Japon si harmonieux et si violent à la fois. » Marie Nawrot
Librairie C'est la faute à Voltaire
« L'écriture d'Hubert Haddad est fortement métaphorique et on est séduit par la richesse de la palette du peintre qui décline ses nuances de lumières et de couleurs, attentif aux divers plans et perspectives, mais aussi par la variété des sonorités – murmures de l'eau ou chants des oiseaux, pierres qui roulent et bruissements des végétaux – sans compter la subtilité des odeurs et des parfums. Et l'auteur excelle toujours à décrire des femmes lumineuses avec sensualité et simplicité. Des descriptions qui vous emmènent très loin car leur beauté révèle l'invisible. »