éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Coups de cœur des libraires


Librairie Mollat
« Il est vrai que 800 pages, cela a de quoi impressionner et que nous avons un peu tourné autour avant d’y plonger, mais une fois le pied dans le bain, impossible de regagner la rive avant la fin. Pris au piège, comme dans les romans feuilletons de naguère, on trimballe le pavé, on néglige la pile de livres au pied du lit, bref on profite…. […] Impossible, vous l’aurez compris, de rentrer dans les détails de cet océan romanesque dans lequel on s’immerge, passant d’un tourbillon à un autre. Impossible aussi de ne pas militer pour cette bouffée littéraire qui balaie d’un grand souffle les petits courants égotistes trop souvent à l’honneur. Jean-Marie Blas de Roblès est de retour et on ne peut que louer Zulma d’avoir osé nous offrir ce pavé de bonnes inventions… »
Librairie Ombres Blanches
Là où les tigres sont chez eux fait partie de la sélection de la librairie pour la rentrée 2008.
Librairie Le Scribe
« Félicitons vivement Zulma, cette petite maison d’édition, créée en 1991 par deux passionnés de littérature, pour avoir eu le courage et l’audace d’avoir publié ce gros roman palpitant, multiforme, envoûtant qui nous emporte dès les premières pages. Pour ma part si vous n’êtes pas séduit(e) par ce roman – et pour autant que vous l’ayez acheté au Scribe et qu’il n’y ait pas de traces de confiture sur les pages et la couverture – je vous l’échangerai contre le livre de votre choix. » Jacques Griffault
Librairie Mots et Compagnie
« Un vrai roman d’aventures, débridé et foisonnant, où l’écrivain ne craint ni la logique ni le chaos. Une lecture enthousiasmante. »
Librairie L'Orange Bleue
Là où les tigres sont chez eux figure parmi les coups de cœur de L'Orange Bleue.
Librairie La Mandragore
« Eléazard von Wogau est correspondant de presse à Alcântara, dans le Nordeste brésilien. Il reçoit un manuscrit retraçant la biographie d'Athanase Kircher, illustre jésuite de l'époque baroque. Entre enquête et souvenir, il croise Elaine, sa future ex-femme, archéologue, Moéma, sa fille, étudiante à la dérive, ou encore Nelson, jeune garçon infirme des favelas de Pirambu. » Laëtitia
Librairie Le Square
« C’est un livre dont on parle beaucoup, la presse est dithyrambique, les lecteurs enthousiastes ainsi que les libraires. On pourrait craindre l’overdose. N’hésitons pas, allons-y pour l’overdose tant ce roman est merveilleux. C’est le grand retour du roman d’aventures, ambitieux mais pas pompeux, 800 pages de plaisir garanti. » Ludwig Blondel
Librairie Atout Livre
« Tous ces personnages (et tant d’autres encore), inoubliables, insaisissables, tourbillonnent dans notre imaginaire longtemps après avoir refermé le livre. En quête de vérité, de justice, d’identité, ils nous livrent de page en page leur histoire. D’aventures en mystères, nous parcourons le Brésil, une terre foisonnante où finalement il semblerait que seuls les tigres, paisibles, soient chez eux. Ne passez pas à côté de ce merveilleux roman, sans doute l’un des plus beaux qui soient. » Sandrine Ziri
Librairie Le Merle Moqueur
« Servi par une écriture riche, subtile, aux sonorités hispaniques, Là où les tigres sont chez eux n’est pas pour autant moins accessible à un public large. On retrouve l’atmosphère d’un roman de Borges, Pérez-Reverte, Buzzati ou Eco, un texte génial et rare comme on n'en lit qu’un tous les dix ans. Un texte génial et rare. » Nicolas Gromoff-Pierre
Librairie Comme un roman
« On se réjouit de la fascinante singularité de ce roman palimpseste qui joue à merveille des mises en abyme et des vertiges spéculaires. Une formidable érudition mise au service d’un sens merveilleux de la narration : une plume vagabonde, un style vif et mordant et une écriture tout à fait remarquable. De la littérature comme on aimerait en lire plus souvent… Ça serait une hérésie que de manquer ce titre ! » Maude Mihami
Fontaine - Haussmann
« Les amateurs de cabinets de curiosités y trouveront leur compte et la fréquentation d’Athanase Kirchner, savant du XVIIe, les réjouira, ceux que les grands espaces attirent suivront les pérégrinations dans un Brésil de démesure d’une bande d’universitaires à la recherche d’un fossile. Enfin, tous ceux qui désespèrent du minimalisme du roman français se laisseront submerger par cette géniale polyphonie baroque de sept cents pages. Assurément et pour sa plus grande joie, là où les tigres sont chez eux, le lecteur est chez lui. » Philippe Aubier
Fontaine - Kléber
« Tous les personnages de ce roman sont autant de pièces d’un patchwork patiemment et merveilleusement assemblées par Jean-Marie Blas de Roblès. Au fil du récit, les trames se resserrent et forment un tout unique. Un de ces livres dont la dernière phrase reste encrée pour longtemps dans la mémoire. » Julien Daylies
Les Buveurs d'Encre
« Voici un roman foisonnant, dont l'éventail de personnages permet de brosser un portrait en profondeur du Brésil contemporain, de ses habitants les plus pauvres aux plus aisés, de la ville à la jungle, des citadins aux indiens, des jeunes aux vieux. La profondeur de champ, ou le recul, que donne le pittoresque Kircher ajoute à ce roman épique moderne une réflexion sur l'erreur, l'aveuglement qui pousse à poursuivre une route ou un raisonnement incertain. » Juliette
Librairie L'Usage du Monde
« Jean-Marie Blas de Roblès n’avait rien publié depuis 1989, il nous plonge dans un extraordinaire roman tissé d’aventures croisées. L’auteur maîtrise un sens du merveilleux et une grande érudition. Le roman oscille entre périodes historiques et contemporaines, dans les paysages grandioses, humides et étouffants du Brésil, véritable Terra incognita… Époustouflant et vertigineux pendant plus de 700 pages et fruit de dix ans de travail ! Mon coup de cœur de la rentrée ! » Gilles Million
Librairie L'Autre Rive
« Une saga incroyable qui mêle le Brésil contemporain et la biographie d’un savant oublié. Un pur régal ! »
Librairie Terra Nova
« Peu à peu, au fil d’aventures palpitantes qui se conjuguent à tous les temps, tandis que la biographie d’Athanase Kircher […] se déroule de chapitre en chapitre, se dessine à nos yeux comme à nos esprits la figure impensable, pur joyau baroque, qui relierait fatalement la vie et les savoirs, la vérité et les fables, l’attente et le mystère, comme si l’univers entier – celui d’Eléazar von Wogau –, était en état précipité de big-bang dans ce roman fabuleusement audacieux et drôle. »
Librairie Vivement Dimanche
« Venez découvrir leur histoire et celle du Brésil à travers un roman d’aventure époustouflant, sans concession sur la nature humaine. De la très grande littérature. »
Librairie des Abbesses
Là où les tigres sont chez eux  - sélection 2008 du prix Wepler organisé par la librairie des Abbesses.
Librairie Broglie
« Monstrueux roman somme, récit ambitieux où se mêlent la démesure et l’érudition, Là où les tigres sont chez eux, résultat de dix années de labeur d’un globe-trotter érudit et polyglotte, augure-t-il de la naissance d’un écrivain ? La réponse est OUI ! » Patrick Bagyoni
Les Cinq Continents
« Nous ne pouvons que nous réjouir des prix attribués cette année à Atiq Rahimi (Prix Goncourt), Tierno Monénembo (Prix Renaudot) ou à Jean-Marie Blas de Roblès (Prix Médicis) comme autant d'hommage à cette littérature-monde enfin reconnue par les jurés de ces prix. »
Librairie Climats
« Ce roman érudit, bourré de mises en abyme et de rebondissements, n’a pas fini de vous surprendre. » François Prévot
Librairie La Galerne
« Attention talent pour ce livre labyrinthe où il est question du Brésil d’aujourd’hui, de la fille du narrateur, jeune femme totalement paumée, d’Elaine, ex-épouse du narrateur en quête d’on ne sait quelle découverte, et d’Athanase Kircher, célèbre jésuite du XVIIe siècle qui agace passablement notre narrateur en même temps qu’il le fascine. Respirez profondément et plongez dans ce roman fleuve. » Anne-Lise
Les Lettres Constellées
« Déjà un titre qui nous laisse présager…. le meilleur ! On navigue à travers une multitude de personnages, tous très attachants, dans les eaux troubles du fleuve Amazone au Brésil. La société brésilienne est évoqué dans toute sa diversité : du quotidien d’un gouverneur corrompu aux habitants de favelas. Eléazard, journaliste, est le lien entre tous les personnages actuels ou moyenâgeux de ce pavé de 765 pages. Jamais ennuyeux, il est remarquable de maîtrise et d’ambition narrative. Dépaysement assuré ! » Stéphanie
Librairie Georges
« Enfin ! On en tient enfin un ! Nous voulons dire : un roman français dont la folle ambition, la complexité assumée et transcendée, la stupéfiante maîtrise rejoignent celles des grands livres de la littérature mondiale… et l’on n’avait pas vu ça depuis longtemps, peut-être depuis le mémorable Montée en première ligne de Jean Guerreschi. On ne sait où donner de la plume pour rendre justice à cet opus extravagant : les adjectifs qui viennent à l’esprit pour le circonvenir – érudit, baroque, inspiré, échevelé… – vous filent entre les doigts comme les pièces d’une monnaie qui n’aurait plus cours. […] On ne dira rien de plus, car on se plaît à imaginer les lecteurs de cet article en route vers leur librairie préférée – la nôtre, de préférence, mais pour la bonne cause nous serons magnanimes… –, on entend déjà leurs pas précipités sur le trottoir devant la boutique, et l’on s’apprête déjà à les régaler d’un festin rare, Là où les tigres sont chez eux, de Jean-Marie Blas de Roblès… »
Librairie Le Marque Page
« Toutes ces vies sans liens apparents constituent une trame solide et puissante qui sert de point d’appui à une réflexion profonde sur la condition humaine : que devient un homme enlevé à son pays natal et jeté volontairement ou non sur une terre étrangère ? Qu’on fait les occidentaux en asservissant le monde aux lois de la raison et du profit le transformant en une boule de non sens, tournant sur elle-même, sans but ? Que sont devenus ces peuples "primitifs" qui ont su garder le contact avec les forces qui nous entourent ? Un récit ample dans lequel on peut se laisser immerger et alors quel régal. Dix ans de travail pour cette "somme". J.-M. Blas de Roblès n’a pas perdu son temps. » Hubert Trouiller
La Petite Librairie
Là où les tigres sont chez eux figure parmi la sélection de la librairie.
Librairie La Pléiade
Là où les tigres sont chez eux figure dans la sélection de la librairie La Pléiade.
Raconte-moi la Terre
« Une fin étrange et inattendue, beaucoup de questions à la clé, mais un roman captivant dont vous aurez du mal à sortir avant d’avoir fini la dernière page. »
Les Traversées
« Pas moins de cinq récits s’entremêlent dans ce pavé : parmi eux la biographie d’Athanase Kircher, jésuite du XVIIe siècle pour le moins étonnant, esprit curieux et touche-à-tout qui allie réussite et échecs cuisants ; et puis une fresque époustouflante du Brésil d’aujourd’hui, mélange d’expéditions en forêt équatoriale et de déambulations alcoolisées sur les plages… Un tour de force romanesque relie ces histoires les unes aux autres pour le plaisir du lecteur. » Gazette – sélection des librairies L’Arbre à Lettres, n° 8, automne 2008
L'Arbre à Lettres Bastille
« Pas moins de cinq récits s’entremêlent dans ce pavé : parmi eux la biographie d’Athanase Kircher, jésuite du XVIIe siècle pour le moins étonnant, esprit curieux et touche-à-tout qui allie réussite et échecs cuisants ; et puis une fresque époustouflante du Brésil d’aujourd’hui, mélange d’expéditions en forêt équatoriale et de déambulations alcoolisées sur les plages… Un tour de force romanesque relie ces histoires les unes aux autres pour le plaisir du lecteur. » Gazette – sélection des librairies L’Arbre à Lettres, n° 8, automne 2008
L'Arbre à Lettres Denfert
« Pas moins de cinq récits s’entremêlent dans ce pavé : parmi eux la biographie d’Athanase Kircher, jésuite du XVIIe siècle pour le moins étonnant, esprit curieux et touche-à-tout qui allie réussite et échecs cuisants ; et puis une fresque époustouflante du Brésil d’aujourd’hui, mélange d’expéditions en forêt équatoriale et de déambulations alcoolisées sur les plages… Un tour de force romanesque relie ces histoires les unes aux autres pour le plaisir du lecteur. » Gazette – sélection des librairies L’Arbre à Lettres, n° 8, automne 2008
À livre ouvert
« Eléazard von Wogau, français marié en instance de divorce avec Elaine et vivant au Brésil, doit annoter un livre sur Athanase Kircher. Ce célèbre moine jésuite a consacré sa vie à la recherche dans plusieurs domaines : décrypter les hiéroglyphes, inventer une machine pour voler... Son univers est riche en expériences et en pérégrinations en tout genre. De chapitre en chapitre, Blas de Roblès nous fait partager les aventures du jésuite au XVIIème siècle puis, dans le Brésil moderne, d'Elaine archéologue partie à la recherche de fossiles dans la jungle, de Moéma leur fille, qui, complètement paumée, essaie de trouver un sens à sa vie et enfin, du prénommé Eléazard, héros inquiet de ce roman foisonnant. Un vrai coup de cœur parmi les prix littéraires qui viennent d'être attribués. »
Librairie L'Eternel Retour
« Roman à tiroirs, débordant de références littéraires et philosophiques solides, Là où les tigres sont chez eux est à l'image de la personnalité à découvrir : Athanase Kircher, jésuite allemand du XVIIe siècle, humaniste illuminé, génie encyclopédique qui s'intéressa à toutes les sciences et non-sciences de son temps. Les personnages sont riches, intrigants, profonds, drôles, Blas de Roblès fait preuve d'une majestueuse négligence du récit ordonné qui donne ici tout son sens à un roman qui se veut à la fois découverte du Brésil d'hier et d'aujourd'hui, d'un personnage historique oublié de l'Histoire, et d'un narrateur profondément humain car faible et anxieux. Ce livre est une merveille chaotique et pourtant pleine de sens, hors norme, un jeu splendide naviguant dans les genres littéraires, certainement l'un des ouvrage les plus marquant de la rentrée littéraire. Un roman qui restera et un auteur désormais incontournable. » Cyril Dewavrin
Librairie Labyrinthes
Là où les tigres sont chez eux fait partie de la sélection de la rentrée littéraire 2008 de la librairie Labyrinthes.
Librairie Baba Yaga
Coup de cœur de Florence pour la rentrée littéraire 2008.
Librairie La Machine à lire
« Ici les époques et les personnages se croisent, se confondent. Pendant qu’Eléazard se plonge et se perd dans un manuscrit autour du jésuite baroque Athanase Kircher, son ex-femme, Elaine, part dans une mission anthropologique au plus profond de la forêt amazonienne et leur fille Moéma se trouve en prise avec les doutes et les expérimentations propres à l’adolescence. Ce roman est aussi l’occasion d’évoquer le Brésil contemporain, de la déforestation aux intrigues politiques ainsi que les grandes interrogations de l’Europe baroque. »
Librairie La Marge
Le coup de cœur de Josée à la librairie La Marge.
Librairie L'Odeur du temps
Le coup de cœur de la librairie.
Les Temps modernes
Coup de cœur de la librairie.
Librairie Torcatis
Le coup de cœur de la librairie.
Librairie Grangier
Le coup de cœur de Nathalie Macia.
Librairie Cap Culture
Le coup de cœur de Caroline Herbeck.
Librairie Caractères
Le coup de cœur d'Anthony Clément.
Librairie Audé
Le coup de cœur de Nicolas Lefort.
Librairie Monet
« Là où les tigres sont chez eux est un roman intense, certainement pas relaxant, mais qui nous envahit d'émotions et de connaissances. » Simon Paradis « Une lecture dont ne ressort pas indemne. Une érudition savamment dosée qui donne au lecteur le temps d'ingérer, à son rythme, l'insondable profondeur d'un récit en marge du conventionnel. Blas de Roblès maîtrise l'écriture en virtuose, entraînant son lecteur dans de lumineux interstices de lucidité et d'intenses moments de réflexion. L'histoire se passe au Brésil ; on ne pourrait trouver terrain plus fertile aux débordements, sinon l'Italie du XVIIIe siècle, aussi mis en scène par une astuce d'écrivain des plus convaincante. Une histoire inédite où politique, philosophie, histoire, société et sentiments s'arrachent le privilège d'être au premier plan. Comment décrire un tel roman sans avoir l'air d'en ajouter à l'extase de l'avoir lu ? Un plongeon vertigineux dans une littérature qui s'invente à mesure qu'elle s'écrit et qui laisse pantois d'admiration le lecteur sans cesse rassasié. » Brigitte Moreau
Librairie des Arcades
« Un grand roman d’aventure, historique, et philosophique. Un récit sur le monde d’aujourd’hui, appauvri d’humanité. Une interrogation sur la connaissance et sa transmission au fil des siècles, comment se transmet le savoir ? Comment survit-il aux interprétations ? Jean-Marie Blas de Roblès nous confie un ouvrage particulièrement dense, il nous fait partager un regard sur l’évolution humaine, pas très optimiste. Livre d’une grande intelligence, parce qu’il rend accessible à chacun un moment d’érudition sans jamais mettre mal à l’aise le lecteur. C’est un vrai grand moment de littérature. » Nathalie Bray
Librairie Passion Culture
Coup de cœur de Gilles Larvor
Planet’R
« On plonge dans ce roman fleuve comme les personnages s'enfoncent dans la forêt. Plus l'on descend dans les strates de cette histoire plus nous sommes glacés par la noirceur de l'Homme. Heureusement il y a la poésie de la langue de JM Blas de Roblès et la folie ingénieuse d'Eléazard. Ce livre, c'est une lumière qui fait fuir la noirceur. »
Librairie Le Roi Lire
« Aventures garanties ! »  Maté Blatz