éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightsNewslettercontact

EssaisIntranQu’îllitésNumériquecéytu

Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Ramón Gómez de la Serna


Né à Madrid en 1888, considéré par Valéry Larbaud comme l’égal de Proust et de Joyce, il est le parangon du baroquisme hispanique moderne, jouant des perles irrégulières de la perception et du langage au moyen de fictions d’un humour terriblement innovant, en concurrence avec Alfred Jarry et Malcolm de Chazal. Il y a du Kafka, du Borges et du García Márquez en lui. Inventeur d’un sous-genre littéraire, la gregueria, jeu de mots paradoxal d’une intense poésie sous forme d’aphorisme drolatique, il est aussi l’auteur de nombreux romans et nouvelles tel El doctor inverosímil, interprétation chamanique de la psychanalyse, d’essais transgressifs, d’une auto-correspondance, de guide des rues et des places madrilènes, de biographies (de Quevedo, Goya ou Oscar Wilde) et d’une autobiographie considérée comme son chef-d’oeuvre (Automoribundia, 1955). Pour fuir la guerre civile, il s’exile à Buenos Aires où il meurt en 1963.
Ramón Gómez de la Serna dans la revue Apulée