éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualitésNumérique1000 librairiesNos partenaires
Contact contact Newsletter

EssaisIntranQu’îllitéscéytuforeign rights

Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Malek Haddad


Poète et romancier, né en 1927 à Constantine et décédé en 1978 à Alger. Journaliste, il a collaboré aux quotidiens Liberté, Alger Républicain et An Nasr. De 1968 à 1972, il a été directeur de la Culture au
ministère de l’Information et de la Culture. Exilé en France, ce compagnon de Jean Sénac et de Kateb Yacine est fortement imprégné par la poésie de la Résistance française, celle d’Aragon et d’Éluard. Son œuvre romanesque reflète avec lucidité les déchirements provoqués par la guerre, les tourments de l’engagement et la blessure entre ses deux cultures. Sa poésie est marquée par l’engagement. Laminé par le problème de la langue, il se réfugiera dans le silence au lendemain de l’indépendance. Il a publié plusieurs romans : La Dernière Impression (1958) ; Je t’offrirai une gazelle (1959) ; L’Élève et la Leçon (1960) et Le quai aux fleurs ne répond plus (1961), tous aux éditions Julliard, certains repris en 10/18. Parmi ses recueils de poèmes : Écoute et je t’appelle suivi de Les Zéros tournent en rond, poésie et essai (Maspero, 1961) ; Le Malheur en danger (La Nef de Paris, 1956 ; Bouchène, 1988).