éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualitésNumérique1000 librairiesNos partenaires
Contact contact Newsletter

EssaisIntranQu’îllitéscéytuforeign rights

Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Augusto Céspedes


Nouvelliste, chroniqueur et essayiste bolivien (1904-1997), dont l’œuvre s’enracine dans la réalité historique de son pays. Considéré comme l’un des écrivains de « la révolution latino-américaine », il étudie d’abord le droit et participe en 1934 à la guerre du Chaco. Député, puis ambassadeur, il publie son premier livre en 1936, Sangre de mestizos, un classique de la nouvelle qui allie l’équilibre entre la satire hyperbolique, la concision, l’absurde qui émane de la réalité elle-même et la critique sociale acerbe avec laquelle il aborde les fortes différences raciales radicalisées par la guerre. L’une de ses nouvelles les plus célèbres d’Amérique latine, un épisode de la guerre du Chaco, intitulée « Le Puits », a été traduite par Martine Couderc, pour l’Atelier du Gué (Villelongue d’Aude).

Augusto Céspedes dans la revue Apulée