éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightsNewslettercontact

EssaisIntranQu’îllitésNumériquecéytu

Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Livres numériques



trier par   Date de parution   Auteur   Titre

Pascal Garnier
Comment va la douleur ?

Roman
Bernard, un loser candide rencontre Simon, un dandy tueur à gages,  et le hasard fait bien les choses : Simon a de l’argent, et Bernard, tout son temps. Il sera son chauffeur pour sa dernière mission. 
Pascal Garnier met en scène avec lucidité, humour et un trésor de délicatesse un périple improbable, pour un tandem incongru.




Benny Barbash
Monsieur Sapiro

Roman traduit de l’hébreu par Dominique Rotermund

Dans la peau de Monsieur Sapiro, génial faussaire spécialisé dans les tableaux de maître. Entre usurpation d'identité et fantasmes en cascades, un roman jubilatoire.





Vaikom Muhammad Basheer
Grand-père avait un éléphant

Roman traduit du malayalam (Inde) par Dominique Vitalyos
Pattoumma est en âge de se marier. Pas si simple quand on est la fille d'une riche famille musulmane du Kerala...




Vâtsyâyana & Kalyanamalla
Les Kâma-sûtra suivis de l’Anangaranga

Textes traduits du sanskrit par Jean Papin
Célèbres dans le monde entier et pourtant mal connus, ces deux classiques du savoir-vivre amoureux sont, de façon surprenante, d’incomparables textes de civilisation, documents de premier ordre sur les fondements de la religion, la morale et la société de l’Inde.




Enrique Serpa
Contrebande

Roman traduit de l’espagnol (Cuba) par Claude Fell — Présenté par Eduardo Manet
Dans les années vingt à Cuba, la contrebande d’alcool est bien plus lucrative que la pêche au mérou. C’est donc sans mal que Requin, capitaine de la Buena Ventura, persuade l’armateur de miser tout ce qui lui reste sur un voyage vers les États-Unis.




Ingrid Thobois
Sollicciano

Prix Thyde Monnier 2011 de la SGDL
Un secret en forme de lacune entoure les agissements de Norma-Jean, incandescente quinquagénaire glamour en diable.
« Un magistral portrait de femme, entre passion et folie. » Jean-Claude Perrier




Pascal Garnier
Trop près du bord

Roman
Éliette, veuve sexagénaire isolée dans sa villa ardéchoise, s’acoquine bien malgré elle avec un petit truand tout frais sorti de prison.




Lee Seung-U
La vie rêvée des plantes

Traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet
Énigmatique et pénétrante, l’atmosphère de La vie rêvée des plantes irradie un mélange déroutant d’infinie délicatesse et de violence extrême.




Pascal Garnier
La Théorie du panda

Roman

Le bonheur, Gabriel l’a connu, s’y est brûlé les ailes dans des circonstances dramatiques. Afin d’éviter à ses amis l’interminable chute d’Icare, il les accompagne au-delà du bonheur.




Rabindranath Tagore
Chârulatâ

Roman traduit du bengali par France Bhattacharya
Riche brahmane accaparé par son travail, Bhupati confie sa femme, la belle et jeune Chârulatâ, à son cousin Amal... Traditionnellement acceptée dans la société indienne, cette intimité avec le jeune beau-frère prend peu à peu un tour passionné.




Rabindranath Tagore
Quatre chapitres

Roman traduit du bengali par France Bhattacharya
Au Bengale, un étudiant dévoué à une lutte dont il réprouve la violence en vient à commettre l'irréparable.




Rabindranath Tagore
Kumudini

Roman traduit du bengali (Inde) par France Bhattacharya
Inédit en France, Kumudini est un roman qui fascine, enchante et ne cesse d’interroger. Ce qui explique cette tardive découverte, tient sans doute à l’aspect transgressif d’un roman d’une merveilleuse fraîcheur.




Bergsveinn Birgisson
La Lettre à Helga

Roman traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson
Ce beau et puissant roman se lit d’une traite, tant on est troublé par l’étrange confession amoureuse d’un éleveur de brebis islandais, d’un homme qui s’est lui-même spolié de l’amour de sa vie.




Daniel Morvan
Lucia Antonia, funambule

Roman
PRIX CHARLES OULMONT 2014
C’est depuis une presqu’île radieuse où le vent étincelle, que Lucia Antonia consigne sur de petits carnets, par courts fragments frémissants, sa vie présente et passée. Un roman touché par la grâce.




Vaikom Muhammad Basheer
La Lettre d’amour

Nouvelle traduite du malayalam (Inde) par Dominique Vitalyos
Tour à tour sage et loufoque, curieux comme un beau diable, toujours bienveillant même quand il est ironique, Basheer charme la réalité comme on fait danser les serpents : par la seule musique de sa prose simple et magique. Prolongez la lecture de la Lettre damour avec d’autres nouvelles du même auteur dans les Murs et autres histoires (d’amour).




Marcus Malte
Musher

Nouvelle
Jacques vit seul en montagne, avec ses chiens de traîneau. Dans son relais, il reçoit pour deux semaines la belle Lauren, accompagnée d’un homme bien plus âgé qu’elle. Quel mystère cache ce couple étrange ?
Retrouvez l’ambiance hivernale de Musher en vous plongeant dans Intérieur nord, de Marcus Malte. Un recueil de quatre nouvelles dont Musher est issu.




Zoyâ Pirzâd
L’Appartement

Nouvelle traduite du persan (Iran) par Christophe Balaÿ
Zoyâ Pirzâd explore sous divers angles, avec subtilité, lucidité, tendresse et une certaine nostalgie, la vie de couple en Iran. Une quête passionnante et universelle magnifiquement décrite dans l’Appartement.
Pour prolonger la lecture, découvrez le Goût âpre des kakis, de Zoyâ Pirzâd, recueil dont est issue la nouvelle l’Appartement.




Anjana Appachana
Le fantôme de la barsati

Nouvelle traduite de l’anglais (Inde) par Alain Porte
Merveilles d’inventions narratives, les textes d’Anjana Appachana entrelacent cruauté inconsciente et enchantement amoureux, songeries amères et tendres, conflits cocasses et tragiques. Pour prolonger la lecture du Fantôme de la barsati, découvrez Mes seuls dieux, le recueil de nouvelles dont ce texte est issu.




Georges-Olivier Châteaureynaud
Zinzolins et nacarats

Nouvelle
Amateur d’antiquités et chineur, Châteaureynaud fouille et exhume l’inattendu en toute chose. D’où cette écriture soucieuse du détail, d’une puissance parfois lunaire qu’Edgar Poe n’eût pas désavouée. Prolongez le plaisir : après Zinzolins et nacaratsdécouvrez d’autres nouvelles du même auteur dans le Jardin dans lîle. 




Jean-Marie Blas de Roblès
L’Échiquier de Saint-Louis

Nouvelle
On a envie de dire : Entrez, entrez vite dans la baraque enchantée du conteur ! Machineries diaboliques, pantins articulés, leurres et aberrations piègent le récit, et le lecteur découvre tour à tour de fabuleux paysages marins, des personnages éternels, des univers hantés. Prolongez la lecture des nouvelles de Jean-Marie Blas de Roblès avec le recueil la Mémoire de riz.




< 1 . 2 . 3 . 4 . 5 >


Jean-Marie Blas de Roblès

Né en 1954 à Sidi-Bel-Abbès, Jean-Marie Blas de Roblès est notamment l’auteur de Là où les tigres sont chez eux (Prix Médicis 2008) et, plus récemment, du très remarqué L’Île du Point Némo.
Après Dans l’épaisseur de la chair, le magnifique hommage d’un fils à son père, il nous revient avec ce Rituel des dunes, un roman extraordinairement brillant, réjouissant et profond – et qui porte haut les grands bonheurs du romanesque.