éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Littérature — collection de poche Z/a



trier par   Date de parution   Auteur   Titre

Zoyâ Pirzâd
C’est moi qui éteins les lumières

Roman traduit du persan (Iran) par Christophe Balaÿ
Immense succès en Iran, C'est moi qui éteins les lumières est le premier livre d’une romancière adulée de ses lecteurs. Un beau portrait de la communauté des Arméniens d’Iran.




Gert Ledig
Sous les bombes

Roman traduit de l’allemand par Cécile Wajsbrot

Bien plus qu’un roman de guerre, l’un des premiers témoignages littéraires sur la souffrance allemande, salué par W.G. Sebald et remarquablement traduit par Cécile Wajsbrot.





< 1 . 2 . 3
Gert Ledig

Né en 1921 à Leipzig, Gert Ledig est emporté comme tant d’autres jeunes Allemands dans les tourments de la guerre, en France puis devant Leningrad, où il combat avant d’être rapatrié à la suite d’une blessure. Son premier roman, les Orgues de Staline, paraît en 1955 et connaît un succès international. Suivent Sous les bombes (Vergeltung) en 1956 - bien plus qu'un roman de guerre, l'un des premiers témoignages littéraires sur la souffrance allemande, salué par W. G. Sebald - et Après-guerre (Faustrecht) en 1957. Puis c'est le silence jusqu'à la réédition tardive de Sous les bombes en 1999 (chez Suhrkamp), puis sa traduction en anglais en mai 2003 (chez Granta).