éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualitésNumérique1000 librairiesNos partenaires
Contact contact Newsletter

EssaisIntranQu’îllitéscéytuforeign rights

Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Yahia Belaskri


Né à Oran en 1952, Yahia Belaskri a notamment publié Si tu cherches la pluie, elle vient d’en haut (Prix Ouest-France Étonnants Voyageurs 2011), les Fils du Jour (Prix Beur FM Méditerranée 2015), et Abd el-Kader, le combat et la tolérance (2016). Il est également secrétaire de rédaction de la revue Apulée.


Actualités et rencontres avec Yahia Belaskri


Jeudi 4 avril 2019, Hubert Haddad, Yahia Belaskri et Myriam Gaume à la librairie L'Usage du Monde – Paris 17e
La librairie L’Usage du Monde organise une rencontre à l'occasion de la parution du quatrième volume d’Apulée. Hubert Haddad, Yahia Belaskri et Myriam Gaume présenteront ce nouveau numéro le jeudi 4 avril à 19 h.

Librairie L’Usage du Monde : 32, rue de La Jonquière – 75017 Paris

Du dimanche 7 avril 2019 au jeudi 11 avril 2019, Écrire la Méditerranée avec Yahia Belaskri
Yahia Belaskri participe à Écrire la Méditerranée. Vous pourrez le retrouver lors de rencontres littéraires :

8 avril :
17 h 30 : Table ronde Le Goût de la Francophonie. Avec Yahia Belaskri, Jean-François Faü, Jean Bofane, Alexis Jenni, Robert Colonna d’Istria, Gilles Gauthier.
Modération : Odile Cazenave
Université Senghor

9 avril :
19 h 30 : Table ronde Saveurs méditerranéeennes : comment se réconcilier avec l’identité. Avec Yahia Belaskri, Valérie Manteau, Ryad Girod, Alexis Jenni, Jean Bofane, Gilles Gauthier et Farouk Mardam-Bey.
Modération : Odile Cazenave et Thierry Perret
Institut français

10 avril :
16 h : Café littéraire avec Yahia Belaskri, Valérie Manteau, Alexis Jenni, Robert Colonna d’Istria.
Modération : Paul-André Claudel et Thierry Perret
Le Theatro



Du samedi 4 mai 2019 au dimanche 5 mai 2019, Yahia Belaskri au Festival Lectures en Tête – Laval
Retrouvez Yahia Belaskri à la 27e édition du Festival Lectures en tête. Cette année la traduction est à l’honneur. Au programme : des rencontres, des lectures musicales et des dédidaces !

Samedi 4 mai
11 h 15 : signature de Yahia Belaskri
La Passerelle (chapiteau)

Dimanche 5 mai
12 h : « Littérature d'ailleurs, entremêlement et tissages des langues. »
Accompagnés au piano, Yahia Belaskri, Laure Cambau et Ananda Devi lisent des textes sources du quatrième numéro d'Apulée – Traduire le monde.
La Passerelle (chapiteau)

12 h 45 : signature Apulée.
La Passerelle (chapiteau)

Jeudi 16 mai 2019, Rencontre Apulée à la librairie Guillaume – Caen
À l'occasion de la parution du quatrième numéro de la revue Apulée, la librairie Guillaume accueille Hubert Haddad et Yahia Belaskri le jeudi 16 mai.

Librairie Guillaume : 98, rue Saint-Pierre – 14000 Caen

Les rencontres passées avec Yahia Belaskri
Prix et distinctions
Revue de presse
Yahia Belaskri chez Zulma
N’hésitez pas à cliquer sur chaque livre pour découvrir tous ses formats disponibles.
Yahia Belaskri dans la revue Apulée
N’hésitez pas à cliquer sur chaque livre pour découvrir tous ses formats disponibles.
Coups de cœur des libraires

Le Livre d’Amray
Le Livre Voyageur
« Un chant d'espoir qui nous vient d'Algérie. »




Le Livre d’Amray
Multipresse
« Ce roman s'ouvre sur l'histoire d'une reine qui unifia les peuples nomades du désert pour affronter un envahisseur. L'union est une des nombreuses problématiques que le roman aborde. L'impossibilité pour un même peuple de se réunir et de s'entendre, l'impossibilité de sortir des ces luttes fratricides. À travers le récit de vie d'Amray, et parfois de son meilleur ami, on suit l'évolution de l'Algérie sur ce demi-siècle. La plume y est enjoleuse, elle nous emporte à travers une histoire trouble, mais cette plume jamais ne devient lourde, le récit est parsemé de poèmes sublimes qui rajoutent encore de la profondeur au récit. Encore une belle découverte. » Luca Ruffini Ronzani