éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Dekobra Maurice

Maurice Dekobra


« Parisien de Paris », grand reporter et traducteur de romanciers américains ou anglais (Defoe, London, Twain...) Maurice Dekobra (pseudonyme de Maurice Tessier, 1885-1973) a rapporté de trente ans de voyages autour du monde l'inspiration de romans foisonnants, « cosmopolites » et exotiques qui lui ont valu un immense succès. Le plus célèbre d'entre eux, La Madone des Sleepings (1925), s'est classé parmi les best-sellers internationaux de l'entre-deux-guerres. De retour en France après la Seconde Guerre mondiale, il tente sa chance, avec un certain succès, du côté du genre policier. Parmi ses nombreux romans : Mon cœur au ralenti (1924), Fusillé à l'aube (1931), Macao, enfer du jeu (1938), Satan refuse du monde (1947)...
Le romancier de l'évasion
Maurice Dekobra chez Zulma
N’hésitez pas à cliquer sur chaque livre pour découvrir tous ses formats disponibles.
Coups de cœur des libraires

Macao, enfer du jeu
Librairie Vaux Livres
« Une tragédie dans l’enfer du jeu ! »




La Madone des Sleepings
Librairie Atout Livre
« Formidable succès des années folles, La Madone des Sleepings (1925), qui était épuisé depuis longtemps, n’a pas pris une seule ride, et nous enchante de la première à la dernière page ; un roman d’aventure plein de suspens et de rebondissements inattendus, drôle et joyeux, et l’on comprend d’autant mieux que Tonino Benacquista s’en soit librement inspiré, quelques décennies plus tard, pour l’un de ses meilleurs romans : La Maldonne des Sleepings. »

Florence Lorrain




Macao, enfer du jeu
Librairie Cadet
« Maurice Dekobra, grand voyageur et reporter de la première moitié du vingtième siècle, nous offre une plongée dans le Macao des années 30, ville de tous les possible, dominée par le vice et une mafia sans limites, qui bouillonne inconsciemment sous les échos lointains de la guerre sino-japonaise.
Krall, marchand d'armes et aventurier d'origine allemande au charisme renversant, va chercher fortune à l'Eldorado, principal casino de la cité pour conclure une affaire avec un général chinois. Mais l'Eldorado est tenu par le chef de la mafia locale monsieur Yasuda, homme froid, calculateur et cruel d'origine japonaise qui n'a de cœur que pour sa fille Kasuko. Krall se jouera dans un premier temps de Yasuda qui ne tolère les gains trop importants de ses clients avant de tomber sous le charme de sa gracieuse demoiselle. S'en suit une belle histoire d'amour aux accents tragiques entre la jeune fille et le secrétaire de Krall...
Un roman passionnant par la force brute des personnages, une galerie de portraits allant de l'aventurier follement courageux à la douce jeune fille élevée dans un pensionnat anglais de Hong Kong, en passant par les hommes de mains, brutes sans scrupules ou le métissé Almeido, entremetteur de génie de Macao. On prend plaisir à être imprégné par l'atmosphère "années folles" du cabaret et le charisme des protagonistes aux caractères passionnels poussés à l'extrême. »

Cyril Dewavrin




Macao, enfer du jeu
Librairie Atout Livre
« Un roman tout aussi prenant que La Madone des Sleepings : humour, aventure, un rythme et une écriture qui vous tiendront jusqu’au bout ! »

Florence Lorrain