éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Christian Bachelin


Pour l’instant on ne connaît de Christian Bachelin que sa poésie. Car à l’exception d’un court texte autobiographique, Soir de la mémoire (Méréal, 1998), toute son œuvre en prose est inédite.
Y seul (2001), son premier roman publié, est une œuvre majeure à découvrir aux éditions Zulma.
Né à Compiègne en 1933, Christian Bachelin vit une enfance rêveuse et solitaire entre Compiègne et Roye-sur-Matz, petit village de Picardie. Le sentiment du mystère de la nature le touche très tôt. A l’Ecole militaire, où il s’engage en 1945, ses professeurs remarquent ses dons littéraires. A l’adolescence il découvre le surréalisme, Lautréamont, Henri Michaux et Robert Desnos, il rédige ses premiers poèmes. Ayant regagné la vie civile, il reçoit en 1953 le prix Marie-Bonheur pour son recueil de poèmes Stances à la neige.
Ensuite, dix ans de silence pendant lesquels il exerce une multitude de petits métiers, dont celui d’accordéoniste. Suit une intense période de création, aussi bien en vers qu’en prose, pendant laquelle Christian Bachelin s’isole dans l’écriture. En 1965, Jean Rousselot lui fait connaître les éditions du Pont de l’Épée, Guy Chambelland. Il publie plusieurs recueils : Neige exterminatrice, Médiéval in blues, etc. De retour à Paris en 1973, il est embauché à la Société des Gens de Lettres comme employé aux écritures. En 1975, il décroche le prix Charles-Vildrac pour Ballade transmentale. En 1987 paraît Complainte cimmérienne, aux éditions de la Différence.
Christian Bachelin chez Zulma
N’hésitez pas à cliquer sur chaque livre pour découvrir tous ses formats disponibles.